Biarritz, sûr de lui

  • Biarritz, sûr de lui
    Biarritz, sûr de lui
Publié le , mis à jour

Biarritz s’impose à Dax et remporte ainsi son premier succès à l’extérieur.

Par Edmond Lataillade

DAX - BIARRITZ : 10-15

La fiche technique

À DAX - Jeudi 20 h 45

4 200 Spectateurs

Arbitre : M. Brousset

Évolution du score : 0-3, 0-6, 0-9 (mt) ; 0-12, 7-12, 10-12, 10-15 (score final)

BIARRITZ : 4P (10e, 37e, 52e, 68e) Lucu ; 1DG (31e) Le Bourhis.

Carton jaune : Soqeta (44e, antijeu).

Non entrés en cours de jeu : 18.Roumat, 20.Magnaval, 21.Davies, 22.Couet-Lannes.

DAX : 1 E Bert (52e) ; 1T, 1P Lacoste (67e).

DAX 15. Prat (21.Lacoste, 41e) ; 14. Bureitakiyaca, 13. Naqavelu, 12. S. Ternisien, 11. Alcalde ; 10. Peyrelongue (22. Mieres, 60e), 9. Pic (20. Salle-Canne, 66e) ; 7. August (cap.), 8. Chiappesoni, 6. C. Ternisien (19.Derrien 66e) ; 5. Tuineau, 4. Bert (18.Bernard 62e) ; 3. Kuparadze (23. Lakepa 45e), 2. Delonca (16. Béthery 57e), 1. David (17.Choinard 57e)

BIARRITZ 15. Hamdaoui ; 14. NGwenya, 13. De Luca, 12. Burotu, 11. Giresse ; 10. Le Bourhis, 9. Lucu ; 7. Sousa, 8. Soqeta, 6. Usarraga ; 5. U. Fono, 4. Lund (19. I. Fono 60e) ; 3. Van Staden (23.Clément 52e), 2. Ruffenach (16. Levi 52e), 1. Cabarry (cap.), (17. Lourdelet 73e)

LES MEILLEURS À Biarritz, Lucu, Le Bourhis, Hamdaoui, Soqeta, Sousa, Lund ; à Dax, Bureitakiyaca, Lacoste, August, Tuineau

Le résumé du match

Biarritz, conforté par le manque de réussite du buteur dacquois en première période, 4 échecs de Martin Prat, a patiemment tissé sa toile pour se retrouver en tête à la pause. S’appuyant sur une défense de fer pour contrecarrer la domination landaise, les Basques vont, à chacune de leurs incursions dans le camp dacquois, inscrire trois points. Leur mêlée, ballottée en début de rencontre, va, petit à petit, prendre le dessus. Leurs ballons portés vont aussi faire mal à l’adversaire. Ainsi, en rentrant aux vestiaires, le BO comptait un petit matelas de neuf points d’avance.

L’avance allait s’accentuer dès la reprise toujours sur une pénalité de Lucu. Mais en dix minutes les Dacquois auraient pu renverser la vapeur. Enfin la ligne franchie. Par les avants sur une pénaltouche, Bert déflorait le tableau d’affichage, côté dacquois. Puis Lacoste, sur pénalité, aurait pu laisser entrevoir une issue défavorable aux Biarrots.

Mais, une dernière pénalité de Lucu refroidissait les belles ardeurs landaises. Et les Basques remportaient leur premier succès à l’extérieur.

Tournant du match

Quand Dax revient à la portée de Biarritz, 10-12, à 13 minutes de la fin, en marquant coup sur coup, un essai et une pénalité, alors qu’il est mené 12 à 0, on est en droit de penser que sur cette dynamique, il peut passer devant. Mais sur le renvoi de la pénalité, une faute au sol des Landais met Lucu en position de marquer. Trois points et Biarritz reprend un avantage qu’il ne va plus lâcher en occupant le camp dacquois jusqu’au trille final.

L’essai du match

Mené 12 à 0, des buteurs malchanceux, Dax n’a d’autre choix que de marquer un essai pour revenir dans le match. Les landais bénéficient d’une pénalité à leur portée, alors qu’on joue la 55e minute. Peyrelongue choisit la touche. Gagnante, cette fois, pas comme aux portes de la mi-temps où ils ont appliqué la même stratégie. Bert va en force derrière la ligne pour le seul essai du match.

L’homme du match : Maxime Lucu

Le demi de mêlée biarrot n’a pas tremblé et a joué juste. Au cours d’une première mi-temps dominée par les Dacquois, il a su, avec Yohan Le Bourhis à l’ouverture, bien manœuvrer pour sortir et trier les ballons sous la pression adverse. Choix judicieux et un sans-faute au pied en première période qui met les siens devant. Un 12 à 0 déterminant. Le match sera gagné.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?