Agen – Castres, le CO au bout du suspens

  • Agen – Castres, le CO au bout du suspens
    Agen – Castres, le CO au bout du suspens
Publié le , mis à jour

Deux équipes en manque de repère se retrouvaient en Armandie. Le CO décroche finalement une précieuse victoire grâce à son nouvel arrivant Caminati. (23-18)

Agen- Castres : 18-23 (6-13).

Par Pierre-Olivier Chirol et Pierre-Laurent Gou, envoyés spéciaux.

Resumé

Kockott ouvrait la marque sur une pénalité, avant de récidiver à la 7e. Moins d’une minute plus tard, à la suite d’une chandelle l’ouvreur castrais Kirkpatrick s’éteignait complètement en tentant de plaquer Marc Giraud. Burton Francis réduisait l’écart à la 12e. Il faudra attendre la 23e pour e premier essai. La maîtrise des avants castrais se voyait récompensée. Après une série de mêlée à cinq mètres de la ligne, l’inévitable Alex Tulou inscrivait le premier essai de la rencontre. Les avants agenais, véxés, comptaient réagir immédiatement. Erbani perçait la défense mais son essai était refusé. (13-6) Juste avant la pause, Burton Francis se voyait offrir l’opportunité de réduire l’écart à 20 mètres en face des poteaux. Occasion manquée, 13-6 pour Castres à la mi-temps.

Au retour des vestiaires, l’ouvreur agenais se rattrapait sur une pénalité bien plus lointaine et bien plus excentrée. Agen revenait à son rythme dans le match. Une bataille de buteurs s’engageait, mais Kockott comme Francis craquaient au moment de faire la différence. Dix minutes avant le terme de la rencontre le score restait bloqué à 15-16. La duel de buteurs devait se poursuivre, à la 71e. Burton Francis punissait une nouvelle faute des Castrais. Agen reprenait l’avantage 18-16. Kockott craquait une nouvelle fois au pied, trouvant le poteau sur une pénalité à la 75e. Pourtant, coup du sort ou tournant du match, à la retombée c’est bien un castrais qui était présent, deux temps de jeu plus tard le nouvel arrivant, Julien Caminati venait crucifier les locaux. Victoire finale 23-18 pour Castres.

Tournant du match

Kockott tentait une pénalité pour revenir au score à cinq minutes du terme après qu’Agen soit repassé devant. Il trouvait le poteau et … un castrais à la retombée. Julien Caminati fraîchement arrivé trouvait la faille.

Homme du match

Julien Caminati. Arrivé il y a trois jours et titulaire pour sa première, l’ailier est apparu en manque de repères sur le terrain. C’est pourtant lui qui allait délivrer ses nouveaux partenaires et offrir une prècieuse victoire au Castres Olympique.

La fiche technique

À Agen - samedi 18 h 30 - 8290 spectateurs.

Arbitre : Monsieur Garcès

Evolution du score : 0-3, 0-6, 3-6, 3-13, 6-13(mi-temps) 9-13, 12-13, 12 – 16, 15-16, 18-16, 18-23 (Fin du match)

Castres : 2 E Tulou (24e), Caminati (76e), 2T Kockott (24e, 76e), 3P Kockott (4e, 7e, 52e).

Carton jaune : Lazar (faute technique 57e)

Agen : 6P Francis (12e, 28e, 42e, 50e, 58e, 71e)

Agen : 15. Lamoulie, 14. Mchedlidze, 13. Sadie (21 Heriteau 16e – 25e puis 65e) 12 Mazars (cap) ; 11. Tisley, 10. Francis, 9. Balès (20 Darbo 65e) ; 7. Erbani, 8. Giraud (19 Tau 77e), 6. Hamilton ; 5. Demotte (18 Braendlin 59e), 4. Kotze ; 3. Ryan ( 23 Du Preez 65e), 2. Tadjer (16 Narjissi 52e), 1. Afatia (17 N’Nomo 52e).

Castres : 15. Palis, 14. Caminati, 13. Combezou, 12. Lamerat, 11. Smith (20 Dupont 25e), 10. Kirkpatrick (21 Dumora 8e), 9. Kockott ; 7. Bias (17 Taumoepeau 62e), 8. Tulou, 6. Caballero (22 Beattie 77e) ; 5. Capo-Ortega (18 Samson 69e), 4. Gray ; 3. Montès (23 Wihongi 62e), 2. Mach (16 Rallier 77e), 1. Lazar (19 Faasalele 70e)

LES BUTEURS

Francis 6P/8 ; Kockott 2T/2, 3P/6, Caminati 0P/1.

LES MEILLEURS

A Agen : Tadjer, Kotze, Hamilton, Erbani, Francis, Sadie. A Castres : Mach, Gray, Tulou, Kockott, Combezou, Caminati.

Pierre-Laurent Gou
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?