Toulon s’offre Michelin

  • Toulon s’offre Michelin
    Toulon s’offre Michelin
Publié le , mis à jour

Pour la première fois de son histoire, le RC Toulonnais est allé s’imposer sur la pelouse des Clermontois au terme d’un match parfaitement maîtrisé par les Rouge et Noir.

Clermont – Toulon 9-35

Par Justine Esteve et Léo Faure

Le résumé du match

Même si le score ne le laisse pas penser, ce sont bel et bien les Clermontois qui sont le mieux entrés dans cette partie. Dominateurs en début de premières minutes, ils ont rapidement ouvert le score grâce au pied de leur buteur, Morgan Parra. Pourtant, après avoir patiemment défendu, les Toulonnais mettaient la marche en avant à l’image de Delon Armitage lorsqu’il marquait le premier essai du match. Avec une avance de neuf points à la pause, les Toulonnais ont attendu les vingt dernières minutes de la rencontre pour donner un coup d’accélérateur. D’abord, le carton jaune qui sanctionnait Julien Bardy permettait aux hommes de Jacques Delmas d’obtenir rapidement un essai de pénalité. Enfin, sur la sirène, et alors que les Jaunards s’approchaient de la ligne d’en-but, ces derniers perdaient le ballon. Il n’en fallait pas moins pour que Drew Mitchell récupère le ballon et traverse le terrain entièrement pour planter un quatrième essai. Pour la première fois de son histoire, Clermont perd à domicile contre Toulon.

L’essai du match

Le deuxième essai des Toulonnais inscrit pas Eric Escande est la plus belle réalisation de cette partie. Le demi de mêlée se retrouve au départ et à la conclusion de l’action. Il remarque une possibilité sur le côté fermé et tape un coup de pied. Sur l’aile Drew Mitchell récupère et redonne intérieur sur Escande qui file à l’essai.

Le tournant du match

Le carton jaune de Julien Bardy est sans aucun doute le moment qui a fait basculer le match. À peine une minute après la sortie du Clermontois, monsieur Raynal accordait un essai de pénalité aux Toulonnais, synonyme de bonus offensif pour les hommes de Jacques Delmas.

L’homme du match

Delon Armitage est l’un des Toulonnais qui a le plus performé ce samedi soir. Avec son essai en tout début de rencontre et sa pénalité de près de 50 mètres, l’arrière anglais a permis à son équipe de prendre l’avantage rapidement dans la partie. De plus, il a été très bon dans le jeu et a souvent fait avancer les Toulonnais.

La fiche technique

A Clermont-Ferrand, samedi 20 h 45 — 18 095 spectateurs

Arbitre : M. Raynal (PC)

Evolution du score : 3-0, 3-7, 3-10, 6-10, 6-15 (MT) 9-15, 9-18, 9-21, 9-28, 9-35.

Clermont : 3P Parra (5e, 23e, 47e).

Carton jaune : Bardy (antijeu 58e)

Non-entré en jeu : Sanga.

Toulon : 4E D. Armitage (16e), Escande (36e), de pénalité (59e), Mitchell (80e+1) ; 3T Escande (17e, 60e, 80e+2) ; 3P D. Armitage (21e), Escande (48e, 51e).

Carton jaune : Stevens (antijeu 72e)

Non-entré en jeu : 22. Méric

Clermont : 15. Spedding ; 14. Strettle, 13. Rougerie (22. Nakaitaci 54e), 12. Vulivuli, 11. Planté (21. Abendanon 51e) ; 10. Radosavljevic, 9. Parra ; 7. Lapandry (18. Iturria 70e), 8. Chouly (cap.), 6. Gérondeau (19. Bardy 54e) ; 5. Van der Merwe, 4. Jedrasiak ; 3. Zirakashvili (23. Ric 63e), 2. Kayser (16. Ulugia 57e), 1. Chaume (17. Domingo MT).

Toulon : 15. D. Armitage ; 14. Tuisova (21. O’Connor 29e), 13. Bastareaud, 12. Mermoz, 11. Mitchell ; 10. Giteau, 9. Escande ; 7. Fernandez Lobbe (3. Chilachava 74e), 8. Vermeulen, 6. Gorgodze (20. S. Armitage 70e) ; 5. Mikautadze (18. Taofifenua 49e), 4. Manoa (19. Suta 63e) ; 3. Chilachava (23. Stevens 57e), 2. Etrillard (16. Soury 66e), 1. Fresia (17. Chiocci 57e)

LES MEILLEURS

D. Armitage, Bastareaud, Mitchell, Giteau, Escande Fernandez-Lobbe, Vermeulen, Manoa, Etrillard ; Lapandry, Jedrasiak.​

LES BUTEURS

Parra : 3P/3

Escande : 3T/4, 2P/2, D. Armitage 1P/3

Léo Faure
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?