Les visiteurs par la grande porte !

  • Les visiteurs par la grande porte !
    Les visiteurs par la grande porte !
Publié le , mis à jour

C’est la première fois depuis le début de saison que l’on recense autant de victoires à l’extérieur. Lors de cette 9ème journée de Top 14, on a pu assister à pas moins de quatre succès réalisés par des équipes loin de leurs bases. Dont les victoires bonifiées et retentissantes de Toulon à Clermont et de Brive à Oyonnax.

Après l’intermède européen, le Top 14 a repris ses droits. Les résultats du week-end ont provoqué un resserrement en haut et en bas de tableau. Il n’y a désormais que deux points entre le leader clermontois et le cinquième toulonnais. Cette journée nous aura aussi permis de voir quatre victoires à l’extérieur, un record cette saison. Quand le Racing s’est solidement imposé à domicile contre Toulouse (28 - 13), tout comme Bordeaux-Bègles qui a écrasé des Palois toujours plus en difficulté (46 - 10). Enfin les Montpelliérains ont décroché une victoire précieuse mais laborieuse à Yves-du-Manoir contre la Rochelle (25 - 20).

Agen – Castres : 18 – 23

Les Castrais de Christophe Urios reprennent petit à petit du poil de la bête. Sans avoir été brillants, les Tarnais ont réalisé un match solide. Dominateurs en mêlée, cela a permis d’aller inscrire un essai. La botte de Kockott pas toujours fiable, a permis de capitaliser. Enfin, l’essai du fraîchement arrivé Caminati a scellé la victoire, grâce à une superbe chistera dans la chute de Julien Combezou. Les Agenais n’ont pas démérité, et Francis a encore réalisé un beau match, mais l’avenir s’assombrit pour le SUA.

Clermont – Toulon : 9 – 35

C’est le tremblement de terre de cette journée de Top 14. Le roi a repris ses droits après avoir mis un genou à terre la semaine dernière face aux Wasps. Dans l’antredu leader, à Marcel-Michelin, les hommes de Bernard Laporte nous ont gratifiés d’une démonstration de rugby. Impériaux en conquête, inégalables dans le registre de puissance et pimenté par la vista d’Escande et du métronome Matt Giteau, de retour, le RCT a vaincu Clermont avec le bonus. Le dernier essai, de Drew Mitchell, a parfaitement symbolisé la physionomie de cette rencontre et notamment de la deuxième mi-temps. Pour certains, cet essai sera qualifié d’assassin, mais il faut reconnaître qu’il est plus que logique et représentatif de l’immense performance défensive des Toulonnais. Grâce à cette victoire, les Varois reviennent à un point de l’ASM toujours première.

oyonnax 9 -34 Brive

C’est peut-être ce qui aura signé la situation d’urgence, même de crise pour Oyonnax. À domicile et sous une météo qu’ils ont pourtant l’habitude de rencontrer, les Oyomen se sont révélés à court de ressource, sans plus de forces, aucune, pour résister face à Brive. Une victoire pour les Brivistes, qui ne fait que les mettre en confiance à l’aube de la 10e journée. Dans le club de l’Ain, l’heure est grave, tandis qu’on ne connaît toujours pas le sort définitif d’Olivier Azam au sein de son groupe en souffrance. Finir la saison dans ces conditions promet d’être difficile à gérer pour les orphelins de l’est.

Grenoble 19 -21 Stade français

Trop confiants, les Grenoblois étaient peut-être partis la fleur au fusil avant d’affronter les Champions de France dans l’antre du stade des Alpes. Tandis que les hommes de Fabrice Landreau avaient débuté sur les chapeaux de roues, il n’aura fallu attendre que 30 minutes pour qu’ils ne retombent dans leurs tares de la veille et permette au jeune ouvreur parisien Jules Plisson de faire le travail au pied. Une fin de soncde mi-temps qui aura été déterminante dans cette partie, puisqu’à la reprise le retard accumulé était difficile à rattraper, même avec un essai à dix minutes de la fin de la rencontre. La morale de cette histoire ? Rien ne sert de courir, il faut partir à temps... RP et ML

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?