Francis Mas : l’homme des deux rugbys

  • Francis Mas : l’homme des deux rugbys Francis Mas : l’homme des deux rugbys
    Francis Mas : l’homme des deux rugbys
Publié le , mis à jour

Il a été international dans les deux disciplines. Il a également remporté le titre à XV et à XIII en tant que joueur et entraîneur. Francis Mas, un passionné et un personnage attachant.

Il a été emporté un matin de décembre 2006 d’une crise cardiaque alors qu’il venait de fêter ses soixante-dix printemps.

C’était un homme exquis, riche d’anecdotes, un excellent conteur et un défenseur des deux rugbys qui a eu le privilège de porter le maillot de l’équipe nationale à XIII et à XV. Natif de Cazouls-les-Béziers, c’est naturellement vers l’AS biterroise qu’il a paraphé sa première licence.

Physiquement, il avait des arguments à revendre malgré une taille très moyenne (1 mètre 75). Il possédait un cou de taureau, un torse de lutteur et des épaules de déménageur. Au poste de pilier, c’était un guerrier. En 1961 à Lyon, lors du premier sacre biterrois face à Dax (victoire 6-3), « Frisouille » n’avait pas été ingrat dans son face à face avec le Dacquois Jean Bachelé.

Il avouait aimer le contact, le défi. Il aurait aimé jouer troisième ligne, car il était attiré par le ballon le jeu et les courses. En pleine gloire en 1963, alors qu’il est international, il vient de disputer le tournoi des Cinq Nations. Il rejoint le XIII catalan. Un club qui va lui apporter la Coupe de France et un nouveau titre de Champion de France décroché en 1969 face à Saint-Gaudens au Stadium de Toulouse.

« Un fédérateur »

Une finale remportée aux forceps face à Saint-Gaudens (12-11) au stadium de Toulouse. Un petit point qui a suffi au bonheur des Catalans.

Après une carrière de joueur plus que réussie, il a été tenté par une expérience d’entraîneur. Tout d’abord à Pia où il a mené le club de la Salanque au titre de Nationale 2 en 1973. Au cœur des années 70, il conduit le XIII catalan à la victoire en Coupe de France, en 1978, ainsi qu’aux titres de champion de France en 1982 et 1983. « Comme entraîneur, c’était un fédérateur. Il savait bien mener les hommes », confie Ivan Grésèque ancien joueur du XIII catalan.

L’année suivante, il franchit de nouveau le Rubicon pour remplacer au sein de l’AS biterroise, Claude Saurel au poste d’entraîneur. L’ancien pilier de l’ASB va réaliser l’exploit de mener avec son ancien coéquipier Roger Bousquet son club de cœur au titre de champion de France en 1984 face à Agen. Une finale à couper le souffle qui s’est décidée dans l’épreuve des tirs aux buts. Après l’épisode biterrois et ce sacre 1984, « Frisouille » a cultivé sa passion en coachant les clubs de Canet, la Fosseille, etc. À Pia, il était un spectateur assidu du stade Pierre-Ambert. Francis Mas, en un mot, c’était un passionné, un grand défenseur des deux rugbys et surtout, un chic type.

Digest

Francis Mas dit « Frisouille »

Né le 8 novembre 1936 à Cazouls-les Béziers, décédé le 11 décembre 2006.

Pilier- Poids : 100 kg, taille : 1 mètre 75.

International à XV, 5 sélections.

International à XIII, 6 sélections.

Titres.

Champion de France à xv : 1961 Béziers, 1984 entraîneur.

Champion de France à XIII : 1969 (XIII catalan), entraîneur (1982, 1983, XIII catalan).

Coupe de France (1969).

Didier Navarre
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?