Adam Ashley-Cooper : « totalement prêt pour mes nouvelles échéances ! »

  • Adam Ashley-Cooper : « totalement prêt pour mes nouvelles échéances ! »
    Adam Ashley-Cooper : « totalement prêt pour mes nouvelles échéances ! »
Publié le , mis à jour

Le trois quarts australien est enfin arrivé à Bordeaux. Il se sent prêt à se lancer à l’assaut du Top 14... A n’importe quel poste

Propos recueillis par Jérôme Prévôt

Comment vous sentez-vous physiquement ?

Je vais bien. Après le Mondial, j’ai pris trois ou quatre semaines de vacances en Australie. Je me sens très bien même si j’ai vécu une année très éprouvante avec l’enchaînement du Super Rugby, du Tournoi des Quatre nations et de la Coupe du Monde. Mais aujourd’hui, je suis totalement prêt pour les prochaines échéances.

Êtes-vous toujours sous le coup de la déception après la défaite des Wallabies en finale de la Coupe du Monde ?

Oui, je ressens toujours un peu d’amertume. J’ai fini très déçu car nous avions bien joué pendant le Tournoi mais tout ça est derrière moi désormais et je suis concentré sur les mois qui vont arriver avec ma nouvelle équipe.

Saviez-vous quelque chose de votre nouvelle équipe ?

Oui, j’ai décidé de venir ici il y a maintenant un an. J’ai toujours aimé la France mais je voulais jouer dans une équipe qui me correspondait. Je me suis renseigné, je savais que je venais dans une équipe qui pratique un rugby offensif. En plus, je sais que Bordeaux est une ville magnifique.

Avez-vous parlé du Top 14 avec Matt Giteau et Drew Mitchell, vos partenaires en sélection australienne ?

Oui, j’en ai beaucoup parlé. Ce sont eux qui m’ont vraiment expliqué ce qu’était le Top 14. Ils m’ont dit qu’ils appréciaient beaucoup leur séjour à Toulon. Et nous nous sommes donné des rendez-vous pour cette saison. Plutôt, je leur ai donné des rendez-vous.

A quel poste voulez-vous jouer ?

J’ai joué à plusieurs postes dans ma carrière. Il est vrai que la majorité du temps, j’ai porté le numéro 13, soit second centre. Mais ça ne me dérange pas de me retrouver avec le 12 et même à l’aile ou à l’arrière.

Allez-vous continuer à jouer pour l’équipe nationale ?

Mon esprit est tourné vers l’UBB. Ma priorité est d’abord de jouer un bon rugby ici.

Êtes-vous préoccupé par les derniers événements de Paris ?

Non, non pas du tout. Pour moi Bordeaux est un endroit sûr. Ce qui s’est passé à Paris aurait pu arriver dans plein d’endroit dans le monde. Je ne suis pas spécialement inquiet là-dessus.

Êtes-vous inquiet de ne pas avoir énormément de temps de préparation avant son premier match avec Bordeaux ?

Non, ça ne me préoccupe pas. Tout est une question de préparation. Je commence l’entraînement lundi prochain et je vais voir avec Raphaël ce qu’il attend de moi et à combien il estime le temps nécessaire à ma bonne intégration aux schémas de jeu et aux combinaisons. Et je m’adapterai.

Vous avez gagné le Super Rugby, le Quatre Nations… Vous imaginez vous gagner aussi le Super 14 ?

Oui, absolument. C’est mon prochain défi. Je me verrais bien toucher ce bouclier avec Bordeaux.

Vous étiez aussi en contact avec Toulon ou le Stade Français. Pourquoi Bordeaux ? Qu’est ce qui a fait pencher la balance ?

J’ai vu que l’équipe avait un grand stade, fait d’abord pour le football et qu’elle attirait beaucoup de public. Je suis déjà passé deux ou trois fois par Bordeaux et j’ai toujours aimé séjourner ici. On m’a dit aussi qu’il y avait un bon esprit dans l’équipe avec un bon équilibre entre Français et étrangers.

Connaissiez-vous déjà des joueurs de l’UBB ?

Oui, Blair Connor bien sûr. Mais ce n’était pas très important pour moi de rencontrer beaucoup de gars que je connais déjà. Je veux plonger dans l’ambiance française et découvrir un nouvel univers.

Allez vous faire du surf en France ?

Oui, je sais qu’il y a des endroits propices ici, Blair Connor me l’a dit. Mais pour l’instant, je me vois d’avantage avec des clubs de golf à la main que sur une planche de surf à cause de la température en hiver. Ce n’est pas tout à fait comme en Australie.

Jérôme Prévot
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?