• Pro D2, les ambitieux doivent se découvrir
    Pro D2, les ambitieux doivent se découvrir
Publié le / Modifié le
Pro D2

Pro D2, les ambitieux doivent se découvrir

La bataille pour la qualification bat son plein derrière Lyon. Aurillac, Béziers Perpignan Montauban et Colomiers doivent l’emporter. Malheur à celui qui craquera en premier.

Provence Rugby – Colomiers :

Colomiers reste sur deux matchs nuls, et Aix multiplie les revers. Voilà deux équipes qui n’ont plus gagné depuis longtemps et à la recherche de points. Les hommes de Bernard Goutta ne sont pas passés loin à Aimé Giral, s’ils reproduisent leur prestation en Provence, ils pourraient repartir la hotte bien pleine.

Tarbes – Albi :

Surprenant les Tarbais ! Annoncés morts cliniques pour des raisons extra-sportives, ils multiplient les performances probantes depuis l’annonce de leur relégation administrative. La venue d’Albi leur offre une nouvelle occasion de prouver qu’ils ont leur place en Pro D2.

Montauban – Dax :

Les Montalbanais font partie des bons élèves de ce Pro D2. La venue de Dax leur offre un boulevard pour flirter avec les accessits, surtout que les Landais enchaînent les défaites en ce moment après un début de saison convaincant.

Carcassonne – Aurillac :

Juste au-dessus de la ligne de flottaison, Carcassonne accueille les Aurillacois qui s’ils veulent continuer à coller à Lyon et à leur mettre la pression, ne doivent pas laisser des points en route chez une équipe de bas de tableau. Déjà victorieux par deux fois, loin du Cantal, ils chercheront la passe de trois.

Béziers – Bourgoin :

Le CSBJ s’éloigne petit à petit de la relégation et se déplace ce vendredi chez l’un des cadors du championnat. L’ASBH n’a pas le droit à l’erreur si elle veut poursuivre son tableau de marche. Elle partira logiquement favorite.

Biarritz – Mont-de-Marsan :

Deuxième choc de la journée avec le Lyon — Bayonne de jeudi soir, avec des Biarrots qui sont enfin sortis de la zone rouge et qui accueillent les derniers finalistes des phases finales d’accession en Top 14 et toujours : les Montois. Défaits nettement à Bourgoin, les hommes de Christophe Laussucq veulent réussir un coup à l’extérieur et le court déplacement à Aguilera leur en offre l’occasion. Quant aux Basques, ils doivent confirmer leur regain de forme.

Narbonne – Perpignan :

Un derby qui sent bon les seventies, entre deux formations mal en point et très décevante cette année. Avantage aux Catalans qui doivent ramener des points de l’Aude, s’ils veulent espérer se qualifier pour les phases finales. Les Narbonnais essaieront de bien figurer sous fond de feuilleton de pseudo reprise par des Qataris qui risquent forcément de déboussoler les joueurs.

Pierre-Laurent Gou
Voir les commentaires
Réagir