Pau – Racing 92 : Les Palois arrachent le nul

  • Pau – Racing 92 : Les Palois arrachent le nul
    Pau – Racing 92 : Les Palois arrachent le nul
Publié le , mis à jour

Dans un match plus que fermé, Palois et Racingmen se quittent sur un score nul (15 – 15). Menés en seconde mi-temps, les Béarnais ont su trouver les ressources pour se montrer dangereux sur plusieurs actions en fin de match et décrocher la pénalité du nul à la dernière minute.

Pau — Racing 92 15-15

Par Mathias Lenzi

LE RÉSUMÉ

Que ce match fut serré et laborieux. Une première mi-temps qui s’est résumée à une joute entre buteurs. Dominateurs en mêlée et sérieux en défense les Palois n’ont pas été inquiétés par des Racingmen, qui ont étonné par leur manque de continuité dans le jeu et le trop grand individualisme des trois-quarts. Des deux côtés aucun buteur n’a raté le coche. Damien Traille passa trois points d’entrée, suite à une pénalité sur mêlée contre les Racingmen. Quelques minutes plus tard Maxime Machenaud lui répondit. Avant que le jeune Thibault Daubagna n’aggrave le score par trois nouveaux points. Machenaud poursuivit le chassé-croisé. Avant que par deux pénalités successives, le demi de mêlée palois ne scelle le score du premier acte 12 – 6 pour les Béarnais. La seconde mi-temps commença très mal pour les Palois puisque Julien Pierre écopa d’un carton jaune à la 45e minute pour avoir commis une faute sur sa ligne. Grâce à la pénalité Machenaud ramenait les siens à trois points des Béarnais. Les Racingmen enchaînaient les séquences et ont mis à deux reprises les Palois à la faute, Machenaud parfait donnait trois points d’avance aux Franciliens. Les Blanc et Vert ne sont pas pour autant avoués vaincus et se sont lancés à l’abordage à plusieurs reprises. Dont une action à la dernière minute, sur laquelle les protégés de Simon Mannix récupérèrent la pénalité du match nul. Score final 15 – 15.

LE FAIT DU MATCH

L’entrée de la première ligne remplaçante du Racing 92 (Ben Arous – Chat – Tameifuna) en deuxième mi-temps a changé la physionomie du match. Dominés en mêlée en première mi-temps, les Franciliens ont ensuite été dans l’avancée. Camille Chat a notamment fait une superbe entrée.

LE TournanT DU MATCH

À la dernière minute et dans un dernier élan d’espoir, les Palois se sont jetés à l’assaut de l’en-but francilien. Après avoir été menaçants sur deux actions précédentes, ils ont de nouveau mis à mal la défense du Racing 92, obtenant une pénalité en face des poteaux que transforma Samuel Marques pour offrir les deux points du match nul à des Palois qui en ont bien besoin.

L’HOMME DU MATCH

Dans un match si cadenassé, il est difficile de mettre un joueur à l’honneur. Avec son sans-faute et ses quinze points Maxime Machenaud a été décisif. Mais il s’est montré trop approximatif dans la conduite du jeu. Cependant s’il faut sortir un homme de ce match, on saluera la performance de Butler. Le troisième ligne palois a été actif tout au long de la partie tant en défense qu’en attaque et au soutien. Il est le symbole d’une troisième ligne béarnaise qui a réalisé une belle performance et qui a en grande partie permis à la Section d’arracher le nul.

LA FICHE TECHNIQUE

À Pau, stade du Hameau — vendredi 20 h 45.

Arbitre : M. Minery (PA)

Évolution du score : 3-0, 3-3, 6-3, 6-6, 9-6, 12-6 (MT) ; 12-9, 12-12, 12-15, 15-15.

Pau : 5P Traille (2e), Daubagna (10e, 24e, 40e), Marques (79e).

Carton jaune : Pierre (45e, antijeu)

Racing 92 : 5P Machenaud (6e, 20e, 46e, 53e, 68e).

Non-entré en jeu : 21. Phillips.

Pau : 15. Traille ; 14. Bobo, 13. Fumat (cap.) (22. Vatubua 44e – 51e ; 63e), 12. Votu, 11. Ratuvou ; 10. Fajardo (21. Slade 53e), 9. Daubagna (20. Marques 61e) ; 7. Butler, 8. Coughlan (18. Domolailai 19e – 29e ; 47e), 6. Dougall ; 5. Ramsay (19. Bernad 73e), 4. Pierre ; 3. Charlet (23. Murray 51e), 2. Boundjema (16. Lespiaucq 54e), 1. Hurou (17. King 51e – 73e).

Racing 92 : 15. Dulin (22. Dambielle 71e) ; 14. Imhoff, 13. Laulala (21. Chavancy 61e), 12. Dumoulin, 11. Andreu ; 10. Tales, 9. Machenaud (cap.) ; 7. Le Roux (18. Lauret 73e), 8. Claassen (19. Masoe 65e), 6. Nyanga ; 5. Dubarry, 4. Carizza ; 3. Ducalcon (23. Tameifuna 46e), 2. Lacombe (16. Chat 46e), 1. Khinchagishvili (17. Ben Arous 46e).

LES BUTEURS

Traille 1P/1, Daubagna 3P/4, Marques 1P/1, Fajardo 0DG/1 ; Machenaud 5P/5,

LES MEILLEURS

Pour Pau : Hurou, Boundjema, Charlet, Pierre, Butler, Ratuvou, Votu ; pour Racing 92 : Chat, Dubarry, Machenaud, Dulin.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?