Dernier voyage au pays des Lelos

  • Dernier voyage au pays des Lelos
    Dernier voyage au pays des Lelos
Publié le , mis à jour

La Géorgie, l’une des dernières destinations que Jérôme Fredon avait ajoutée à son album souvenirs. Il avait réalisé son dernier reportage à l’étranger parmi les Lelos de Mamuka Gorgodze. Voici un dernier hommage avant de le laisser partir, pour de bon...

Des polos colorés, des maillots délavés. Jérôme avait tous les syndromes du daltonien n’ayant jamais vraiment conscience des couleurs qu’il revêtait le temps d’une journée. Cet accoutrement parfois étonnant était pourtant si clair : partout où il était passé Jérôme Fredon ne souhaitait rien oublier. S’il l’avait pu, il aurait même tout emporté sur son passage durant ses voyages. De Nouvelle-Zélande en Algérie, d’Afrique du Sud en Géorgie. Les odeurs, les rires des enfants, les amitiés éphémères, les couleurs des paysages... Tout cela, Jérôme tenait à le garder sur lui car cela lui appartenait chaque jour où il venait travailler. Parfois nous nous en moquions c’est vrai. Et de sa gentillesse extrême, il préférait répondre par son rire si peu commun aux hommes. C’est d’ailleurs ce qu’il nous a laissé de plus marquant ici à la rédaction. Son rire résonne tant son absence se fait ressentir. Il y a quelques jours encore, Jérôme, si fier de sa région, avait revêtu le maillot de l’OM avant que ces derniers n’affrontent Monaco. Un exemple parmi tant d’autres de son naturel si présent au fil des jours. Outre son goût vestimentaire extravagant, Jérôme nous exaspérait de ses maladresses durant les interviews vidéo. Passant ses feuilles dans le champ de la caméra, riant aux éclats et surpassant l’écho du micro. C’est sûrement cette insouciance permanente qui faisait de lui cet être si attachant. Il était un voyage à lui seul. On pouvait lire dans ses yeux, la multitude de paysages magnifiques qu’il avait rencontré sur son chemin. Des rencontres inoubliables qui avait ainsi marqué sa personnalité. Finalement c’est cette dernière qui en avait marqué plus d’un. La preuve aujourd’hui avec les mots de soutien à sa famille arrivés des quatre coins du monde depuis l’annonce de son décès. La Géorgie avait été pour lui un de ses derniers voyages extraordinaires qui avait marqué Jérôme au fer rouge. Il s’était, ces jours-là, laissé bercer par les chants orthodoxes et les croyances communes avant un match surréaliste face à la Russie. Son rire parvient à nous transcender sur certaines scènes du reportage. Nous lui dédions dès à présent. Voici un dernier hommage Jérôme. Bon voyage...

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?