Clermont a fini par plier

  • Clermont a fini par plier
    Clermont a fini par plier
Publié le , mis à jour

Privés de ballon une grande partie du match, les Auvergnats ont fini par rendre les armes en Angleterre (31-14). Une bien mauvaise affaire dans l’optique de la qualification.

LE MATCH

Malgré une initiative nettement à l’avantage des Anglais, ce sont les Clermontois qui profitaient du vent pour s’illustrer les premiers au tableau d’affichage. Bénéficiant d’un superbe travail de Lopez derrière une mêlée, Gear venait main-main et inscrivait le premier essai du match dès la neuvième minute. Les joueurs d’Exeter réagissaient par le pied de Steenson mais immédiatement, les Clermontois répondaient par un essai de Rougerie (voir L’Essai). À 14-3, les affaires semblaient bien engagées mais un dernier temps fort anglais aboutissait à l’essai de Waldrom, juste avant la pause, après une série de pick adn go. 14-10 à la pause pour Clermont, alors que les Auvergnats bénéficiaient d’un fort vent. La confiance changeait de camp.

Dès l’entame, la dynamique se confirmait. Exeter récupérait le coup d’envoi, acculait les Auvergnats sur leur ligne et finissait par franchir la ligne. De nouveau par l’intermédiaire de Waldrom. Malgré de nombreuses estocades de chaque côté, le score (17-14) ne bougera qu’en fin de rencontre. Trop dominateur pour en rester là, Exeter finissait par aggraver la marque, en force par l’intermédiaire de Armand (75e) puis Lees (81e). Une lourde défaite (31-14) mais surtout un 5-0 sur le plan comptable (bonus offensif pour Exeter) qui complique sérieusement les affaires auvergnates dans la course à la qualification.

L’ESSAI

Gros travail de Hosea Gear en bout de ligne. À l’impact, le All Black asseyait un premier défenseur, résistait au retour de deux autres et parvenait à sortir un bras pour servir Nakaitaci, désormais esseulé sur son aile. L’international français progressait à la course avant de poursuivre au pied. Après deux rebonds, Rougerie récupérait le ballon et finissait dans l’en-but. Un premier break pour les Auvergnats (14-3) qui ne sera pas suffisant.

LE TOURNANT

On l’entend assez souvent : « les gros matchs se jouent sur des détails ». Quand le leader en Top 14 rend visite au dauphin en Premiership, il ne peut donc pas en être autrement. Et ce détail a fait défaut aux Auvergnats.

À la reprise, alors que la seconde période s’annonçait particulièrement rude, un oubli à la réception du coup d’envoi allait coûter cher. En suivant, les Chiefs d’Exeter mettaient immédiatement la main sur la balle, enchaînaient les séances au ras et finissaient par envoyer Waldrom dans l’en-but (deuxième essai personnel). Un coup dur, dès la reprise, finalement fatal aux Auvergnats.

LE JOUEUR

Franck Azéma avait prévenu : « Il y a trois ans, nous avions trouvé une belle équipe des Chiefs. Mais depuis, ils ont trouvé un cinq de devant très performant en conquête, ainsi qu’un gros huit porteur, qui fait énormément de dégâts ». Sans le nommer, l’entraîneur clermontois craignait clairement Thomas Waldrom. Il avait bien raison, tant le numéro 8 anglais a tenu toutes ses promesses. Décisif à deux reprises (essais à la 35e et 47e), Waldrom a surtout été un poison pour la défense clermontoise. Tantôt en pénétration où sa puissance a fait des ravages, tantôt en leurre, tantôt en pivot, Waldrom a confirmé son excellent début de saison et sa forme exceptionnelle. Assez pour en faire un concurrent à Billy Vunipola et Ben Morgan en équipe d’Angleterre ? En France, on prierait pour avoir un tel joueur à ce poste, à la fois puissant et habile de ses mains.

La Fiche technique

À EXETER, samedi 18 h 15

Arbitre : M. Lacey (Irlande)

11000 spectateurs environ

Évolution du score : 0-7, 3-7, 3-14, 10-14 (MT) 17-14, 21-14, 24-14, 31-14.

EXETER 4E Waldrom (35e, 47e), Armand (75e), Lees (80e) ; 4T Steenson (36e, 48e, 76e, 80e) ; 1P Steenson (14e).

Carton jaune : Dollman (faute répétée 65e)

Blessés : Whitten (arcade sourcillière)

Non-entré en jeu : 22. Hooley.

CLERMONT 2E Gear (9e), Rogerie (19e) ; 2T Parra (10e, 20e).

Carton jaune : Yato (plaquage haut 70e)

Blessés : Rougerie (poignet), Strettle (arcade sourcillière)

EXETER 15. Dollman ; 14. Woodburn, 13. Nowell, 12. Whitten (23. Campagnaro 29e — 33e), 11. Short ; 10. Steenson, 9. Chudley (21. Lewis 66e) ; 7. Salvi, 8. Waldrom (20. Johnson 67e), 6. Armand ; 5. Welch (19. Parling 61e), 4. Lees ; 3. Francis (18. Low 65e), 2. Yeandle (16. Taione 67e), 1. Moon (17. Rimmer 65e).

CLERMONT 15. Spedding ; 14. Strettle (23. Vulivuli 32e — 39e), 13. Rougerie (23. Vulivuli MT), 12. Gear, 11. Nakaitaci ; 10. Lopez (22. Fernandez 65e), 9. Parra (21. Radosavljevic 75e) ; 7. Kolelishvili, 8. Chouly (cap.), 6. Yato ; 5. Vahaamahina (20. Cancoriet 71e), 4. Jedrasiak (19. Van der Merwe 39e) ; 3. Ric (18. Kotze 60e), 2. Ulugia (16. Van der Westhuizen 60e), 1. Domingo (17. Chaume 48e).

LES BUTEURS

Steenson 4T/4, 1P/1 ; Parra 2T/2 ; Spedding 0P/1.

LES MEILLEURS

Lees, Waldrom, Yeandle, Whitten, Woodburn, Salvi, Steenson, Nowell ; Vahaamahina, Yato, Kolelishvili, Lopez, Strettle.

Exeter - Clermont : 31 - 14.

Par Léo Faure, envoyé spécial.

Léo Faure
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?