L’USAP respire à nouveau mais jusqu’à quand ?

  • L’USAP respire à nouveau mais jusqu’à quand ?
    L’USAP respire à nouveau mais jusqu’à quand ?
Publié le , mis à jour

Les « sang et Or » de Philippe Benetton et François Gelez redécouvrent les joies de la réussite après cinq matchs sans victoire (quatre défaites et un nul).

L’USAP a renoué avec le succès, vendredi dernier lors du match au Stade Aimé-Giral face à Aurillac. Pour la 12e journée de Pro D2, c’est un véritable soulagement pour les joueurs de Perpignan de revenir au pays catalans avec le bonus offensif mais surtout avec la victoire (34-19). Perpignan, avec un début de saison prometteur, avait atteint la deuxième place lors de la 6e journée avec leur victoire contre Biarritz. La chute a commencé le week-end suivant avec la défaite à Bayonne (17-14) puis contre Montauban à domicile (13-20). La descente continue avec une nouvelle défaite dans les Pyrénées contre Tarbes (18-16), le nul contre Colomiers vient donner un peu d’espoir à l’USAP (23-23). Mais il n’en sera rien puisque lors de la 11e journée, le score écrasant de 41 à 8 contre Narbonne fait perdre, en plus du match, trois places au classement, les Catalans se retrouvent huitièmes. Une place avec 20 points de moins que le Lou, 1er du classement, mais seulement à un point de la cinquième place et donc des demi-finales d’accessions.

Électrochoc pour les Catalans

Après la correction lors du derby contre Narbonne (41-8), le président de Perpignan, François Rivière a pris une décision au lendemain du match. Grégory Patat, entraîneur des avants, a été remercié. Philippe Benetton lui a succédé et l’ancien troisième ligne connaissait sa première victoire avec l’Usap contre Aurillac.

Après ce sursaut d’orgueil, les Catalans resteront-ils sur cette voie ? C’est en tout cas leur objectif. En battant Aurillac, l’USAP remonte à la 5e place et ira affronter jeudi soir le troisième du classement, Béziers. Un déplacement qui pourra être à double tranchant pour cette équipe qui revient sur les rails. Retourner dans leur période noire ou battre les troisièmes. Rendez-vous jeudi soir à Béziers, 20 h 45 pour le savoir et pour assister à leur dernier match de l’année. A.P

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?