Dax n’a pas désarmé

  • Dax n’a pas désarmé
    Dax n’a pas désarmé
Publié le , mis à jour

Dax fini l’année en beauté en s’imposant face à Bourgoin. Quatre points qui font du bien aux Landais.

Dax — Bourgoin 25-13

Par Edmond Lataillade

Dax ne pouvait mieux commencer ce match. Mis en confiance par sa première ligne, il prenait immédiatement la tête des opérations, grâce à deux pénalités de Mieres. Mais les landais étaient aussi avides de jeu. Naqalevu s’enfonçait dans la défense berjalienne, provoquait un regroupement. Le petit côté qui s’ensuivait amenait le premier essai, inscrit par Prat. En vingt minutes, les rouges avaient inscrit 11 points. Du jamais vu à Maurice Boyau. Mais à partir de ce moment-là, rien ne fonctionnait plus. La mêlée se désagrégeait, les Dacquois subissaient. Enhardis par la réussite de Bosviel, les berjalliens allaient derrière la ligne, sur une pénaltouche et viraient en tête à la pause. La deuxième période était à l’avantage des Dacquois. Mais ils avaient toutes les peines du monde à reprendre le dessus, se heurtant à l’impeccable défense visiteuse. Néanmoins, sur un drop, Mieres, permettait aux siens d’enclencher la marche en avant. Naqalevu, en force, servi par Delai, allait derrière la ligne. Six points d’avance, les Landais prenaient une option. Et ajoutaient six points, avec le retour en compétition du buteur Bourret. Les Landais ont réalisé une bonne opération en privant également du bonus défensif un concurrent direct au maintien.

Le tournant du match

Alors que les berjalliens avaient pris la tête au score à la pause, les Dacquois, dans le doute, ne parvenaient pas à concrétiser malgré une mêlée retrouvée, ces derniers repassaient devant grâce à un drop de Mieres. La situation était retournée. S’en suivait l’essai de Naqalevu qui sonnait le glas de Bourgoin.

L’essai du match

Le premier essai de Dax est la démonstration de la capacité des Landais à faire vivre le ballon. Naqalevu s’échappe. Il provoque un regroupement. Le ballon sort rapidement. Lesparre choisit le petit côté. À la conclusion, Prat s’infiltre dans la défense et va dans l’en-but. Belle récompense pour l’arrière malheureux au pied face à Biarritz et qui revient en pleine lumière.

L’homme du match

Tuineau, le deuxième ligne, a été de toutes les actions. Dans le jeu de mouvement, ballon en mains, il a été perforant. Sa puissance a aussi été précieuse en mêlée quand Dax a souvent pris le dessus.

La fiche technique

À Dax – vendredi 19 heures 30 — 3 200 Spectateurs

Arbitre : M. Blondel

Évolution du score : 3-0, 6-0, 11-0, 11-3, 11-6, 11-13 (MT) ; 14-13, 19-13, 22-13, 25-13.

Dax : 2E Prat (19e), Naqalevu (63e), 4 P Mieres (5e, 13e), Bourret (71e, 77e) ; 1DG (57e) Mieres

Cartons jaunes : Lakepa (35e, faute technique), Bourret (80e, antijeu)

Bourgoin : 1 E Janaudy (39e), T Bosviel ; 2 P (23e, 30e) Bosviel

Carton jaune : Gicollet (17e, faute technique)

Dax : 15.Prat ; 14.Bureitakiyaca (22.Bourret, 54e), 13.Naqalevu, 12.Devade (cap), 11.Delai (21.Alcalde, 78e) ; 10.Mieres, 9.Lesparre (20.Peyrelongue, 54e) ; 7.Chiappesoni, 8.C.Ternisien (23.Kuparadze, 38e-45e, 19.Coletta, 45e), 6.August ; 5.Tuineau, 4.Bert (18.Bernard, 59e) ; 3.Lakepa (23.Kuparadze, 65e), 2.Delonca (16.Béthery, 69e), 1.David (17.Faitotoa, 54e)

Bourgoin : 15.Bosviel (21.Bouet, 62e) ; 14.Nicolas, 13.Kamea, 12.Veratau, 11.Coux (22.Price, 56e) ; 10.Bouillot, 9.Albacebe (20.Faure, 7e) ; 7.Leonte (cap, 19.Barrière, 41e), 8.Adamou, 6.T.Cotte (18.Fontaine, 54e-59e) ; 5.Santoni, 4.L.Cotte ; 3.Spachuk (23.Garcia, 72e), 2.Janaudy (16.Saby, 54e), 1.Gicollet (17.Fakalelu, 41e)

Les meilleurs

Tuineau, David, Delonca, Lakepa, Prat ; Janaudy, T.Cotte, Bosviel

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?