C’était 2015 - Toulon : insatiable et historique

  • C’était 2015 - Toulon : insatiable et historique
    C’était 2015 - Toulon : insatiable et historique
Publié le , mis à jour

Le Rugby Club Toulonnais (RCT) a réussi un tour de force unique en son genre. Le club varois a remporté un historique troisième titre d’affilée en Coupe d’Europe.

Le RCT est entré un peu plus dans l’histoire du rugby en devenant, samedi 2 mai, la première équipe à remporter trois fois de suite la Coupe d’Europe. Dans le temple anglais de Twickenham, le club varois a réussi à renverser Clermont pour finalement s’imposer 24-18. Comme en 2013, l’ASM subit donc la loi toulonnaise sur une dernière marche qui ne lui réussit décidément que trop rarement. Toulon, Toulon, et encore Toulon ! Historique, mais surtout mérité pour les hommes de Mourad Boudjellal. Celui-ci ayant passé le match dans les vestiaires, n’a pas pu contenir ses larmes juste après le coup de sifflet final. Il faut dire qu’il ne fallait pas être cardiaque pour les supporters du RCT. Car les Clermontois ont eu deux grosses opportunités dans les ultimes minutes. Une pénal-touche non trouvée par Ludovic Radosavljevic (78e) ainsi qu’un ballon rendu au pied dans les arrêts de jeu par Camille Lopez. C’était trop peu pour espérer renverser la machine toulonnaise… Dans l’histoire des sports collectifs, en matière de Coupe d’Europe, les Toulonnais peuvent s’inspirer de quelques modèles de longévité : le Real Madrid en football (cinq titres d’affilée entre 1956 et 1960), le FC Barcelone en handball (cinq titres entre 1996 et 2000) et bien d’autre encore.

Un retour triomphal mais rapide

Plusieurs milliers de Toulonnais avaient fait le déplacement en terres anglaises, à Twickenham, mais ils étaient encore plus nombreux dans le Port du Levant. La présentation de la nouvelle Coupe a eu lieu lors de la réception d’Oyonnax au Stade Mayol, le dernier match à domicile de la saison 2014-2015. Ce fut d’ailleurs l’unique célébration du triplé. Mais l’ambiance était à la hauteur de l’événement. Partout en ville, les supporters se sont réunis dans une ferveur que seuls les rendez-vous de ce gabarit savent susciter et personne n’aurait manqué ce nouveau sacre de printemps. Dès leur arrivée, les joueurs de Toulon ont été accueillis par environ deux cents supporters à l’aéroport de Toulon-Hyères, le dimanche matin. Le retour des champions d’Europe avait d’abord été annoncé vers minuit, puis à 2 h 30 et 3 h 15. Mais l’avion s’est finalement posé vers 5 h 00. À croire qu’ils ont fêté leur victoire en plein vol. Mais, à l’époque, leader du Top14, le RCT n’a pas réellement fêté ce nouveau sacre, du moins pas dans les jours qui ont suivi, puisque les phases finales étaient proches. « On a besoin de points pour aller en phases finales, avait expliqué Mourad Boudjellal, le président du club. Pourtant, le fil Twitter a débordé de photos originales et insolites des joueurs du RCT prenant un « verre » de champagne dans la coupe. Ils ont bien fêté leur titre dans les vestiaires, avant de prendre le chemin du retour à la réalité et la fin du Top 14. Alison Perret.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?