Pluie de records sur l’année 2015

  • Pluie de records sur l’année 2015
    Pluie de records sur l’année 2015
Publié le , mis à jour

Une année de Coupe du monde révèle souvent des chiffres impressionnants. L’année 2015 n’a pas dérogé à la règle et une fois de plus joueurs et équipes ont réalisé de très belles performances.

Record d’affluence pour un match de rugby : 89 267 spectateurs

Jamais autant de personnes ne s’étaient rassemblées dans une même enceinte pour voir un match de rugby. Lors de la Coupe du monde anglaise, près de 90 000 spectateurs étaient présents au Stade de Wembley à Londres. Pourtant l’affiche n’était pas celle de la finale mais un simple match de la poule D opposant l’Irlande à la Roumanie.

Record d’affluence sur l’édition du Mondial anglais : 2 477 805

Une fois de plus, les Anglais ont réalisé un record dans ce Mondial. Au cumul des 48 matchs disputés lors de cette huitième Coupe du monde, 2 477 805 se sont amassées dans les treize différents stades anglo-saxons.

Record du plus mauvais parcours pour un pays hôte : l’Angleterre

Éliminés dès les phases de poule. C’était du jamais vu jusqu’à cette année. Pour la première fois de l’histoire de la Coupe du monde, les Anglais, organisateurs, n’ont même pas vu les quarts de finale. Déjà, avant cela, ils étaient les seuls organisateurs à s’être fait éliminer en quarts de finale. C’était en 1999. Lors de toutes les autres éditions, les pays hôtes ont au moins atteint le stade des demies finales.

Record de confrontations entre deux nations : France – Nouvelle-Zélande

À sept reprises, les deux nations se sont affrontées lors de six Mondiaux différents. En 1991 et 1995, Français et Néo-Zélandais ne se sont pas rencontrés. Mais lors des autres éditions, c’est souvent l’un des deux qui mettaient fin aux espoirs de l’autre car 6 fois sur 7 les matchs se déroulaient lors des phases finales. Ainsi, la seule fois que les Bleus et les All Blacks ont partagé la même poule c’était en 2011. Et ils s’étaient retrouvés lors de l’ultime rencontre qui avait, elle aussi, tourné à la faveur de Richie McCaw et ses coéquipiers. En sept matchs, il y a eu un match de poule, deux quarts de finale, une demi-finale, une petite finale et deux finales. Et les Néo-Zélandais ont remporté cinq des sept confrontations.

Record de sélections mondiales pour Richie McCaw : 148 sélections

Au mois d’août, Richie McCaw faisait la une de tous les journaux spécialisés de rugby car il égalait le record de sélections mondiales détenu jusqu’alors par l’Irlandais Brian O’Driscoll et qui était de 141 sélections sous le maillot de sa nation. Quelques mois et un sacre mondial plus tard, le capitaine emblématique des All Blacks montait seul sur la première marche du podium avec 148 sélections. Un chiffre qui ne bougera désormais plus car Richie McCaw a mis un terme à sa carrière après la Coupe du monde.

Record d’essais en un seul Mondial : Julian Savea

Même s’il n’a pas détrôné le grand Jonah Lomu et Bryan Habana, l’ailier néo-zélandais Julian Savea n’est pas passé loin. Il a égalé le nombre d’essai marqué en une seule édition de Coupe du monde. Huit essais inscrits au stade des quarts de finale notamment grâce à un triplé contre les Français. Le All Blacks aurait donc pu battre Lomu et Habana mais il n’a pas marqué lors des deux derniers matchs et partage donc la plus haute marche du podium avec eux.

Record d’essais en Coupes du monde : Bryan Habana

Lui aussi aurait pu passer devant le grand Jonah. Mais, tout comme Savea, il s’est contenté d’égaler son record du nombre d’essais inscrits toute Coupe du monde confondu, c’est-à-dire 15. Grâce à un triplé face aux États Unis en match de poule, l’ailier Suf-Af’ a atteint cet objectif. Il aurait même pu marquer le 16e lors de cette même rencontre mais a laissé échapper le ballon.

Record de victoires de suite en Coupe d’Europe : Toulon

Le RC Toulonnais a réalisé une énorme performance cette année. Pour la troisième année de suite, les Rouge et Noir de la rade ont soulevé le trophée européen. Si Toulouse et le Leinster ont déjà remporté la compétition autant de fois voire plus pour les Toulousains, c’est la première fois qu’un club est au sommet européen trois années de suite. Par le passé, Leicester (2001 et 2002) et le Leinster (2011 et 2012) avaient déjà réalisé un doublé. Le triplé historique est, en revanche, pour les Toulonnais et conforte un peu plus la place de numéro un des clubs français au classement des pays vainqueurs de la compétition (huit titres pour les Français, six pour les Anglais et six pour les Irlandais).

Record de points marqués au bout de 13 journées en Pro D2 : Lyon

Au bout de treize journées du championnat de Pro D2, les Lyonnais sont leaders avec déjà 14 points d’avance sur le dauphin bayonnais. Avec une seule défaite en treize matchs, les hommes de Pierre Mignoni et Sébastien Bruno cumulent déjà 54 points. Au cours des dix dernières années, jamais un club n’a fait aussi bien. Lors de la saison 2012-2013, Oyonnax était à 53 points à l’issue de la 13e journée et en 2007-2008, le RC Toulon cumulait déjà 52 points. Ces deux années-là, Oyonnax et Toulon avaient terminé la saison premiers et avaient retrouvé l’élite. Il y a de fortes chances qui le LOU suive leurs traces. Justine Esteve.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?