Oyonnax surnage, Paris coule

  • Oyonnax surnage, Paris coule
    Oyonnax surnage, Paris coule
Publié le , mis à jour

Dans une rencontre entre le 11e et le 14e qui ressemblait fort à un duel pour le maintien, les Oyomens ont, non sans difficulté mais assez logiquement, pris le dessus (25-12) sur des Parisiens méconnaissables.

Oyonnax — Stade français 25-12

Par Pierrick Ilic-Ruffinatti

Résumé de la rencontre

Au cours d’une première mi-temps bien compliquée, mais dominée par les Oyomens, les deux équipes rentrent aux vestiaires dos à dos (9-9). Mais c’est en seconde période que tout se décantera. Après la prise du score par les parisiens, ce sont finalement les joueurs de l’USO qui font le premier break de la rencontre par un essai du jeune centre Jimmy Yobo. Incapables de pénétrer dans les trente mètres d’Oyonnax les joueurs du Stade Français ne verront jamais réellement le jour dans cette rencontre qui ressemble fort à un duel pour le maintien… Le carton de Djibril Camara ne viendra qu’enfoncer un peu plus les joueurs de Gonzalo Quesada, bien incapables de faire front à une très vaillante équipe d’Oyonnax qui retrouve des couleurs en cette fin d’année 2015.

Homme du match : Olivier Missoup

Retrouvailles heureuses pour le troisième ligne oyonnaxien. Ancien joueur du Stade Français, Olivier Missoup en a fait voir de toutes les couleurs à son ancien club. Plaqueur agressif, le troisième ligne s’est également montré à son avantage dans les zones de rucks. En grattant un nombre incalculable de ballons, Olivier Missoup n’a cessé de mettre son équipe dans l’avancée. S’il a offert deux pénalités à son équipe en première période, le numéro 7 à une nouvelle fois prouvée qu’il était l’un des patrons de l’US Oyonnax.

Tournant du match : le carton jaune de Djibril Camara

Bousculés depuis le retour de la mi-temps, les Parisiens se retrouvent en incapacité de franchir la défense des joueurs de l’Ain. Pire encore, ils encaissent un essai casquette suite à un poteau sortant de Régis Lespinas. Mais alors qu’on ne les voit pas encore battus, les joueurs de Gonzalo Quesada se retrouvent à 14 contre 15, suite au carton jaune de Djibril Camara. La raison ? Un plaquage à cathédrale et à retardement suite à une chandelle dévissée de Régis Lespinas. Aussi inutile que dangereux, ce geste a surtout creusé le précipice des Parisiens qui finissent cette année 2015 par une énième défaite chez, ce qui ressemble, à un concurrent au maintien.

Essai de la rencontre : Jimmy Yobo (46e)

Alors que le Stade Français est, pour la première fois de la rencontre, passé devant les Oyonnaxiens, les joueurs de Johann Authier ont une nouvelle fois montré qu’ils avaient une capacité de réaction. Quatre minutes après la pénalité de Morné Steyn, c’est le buteur Rouge et Noir qui s’offre la possibilité de revenir à égalité. Mais coup de chance du destin, ou simple travail de précision, le ballon heurte le poteau gauche et retombe dans les mains du petit nouveau Jimmy Yobo. Sans opposition la dernière recrue de l’USO s’en va à dam et inscrit le premier essai de la rencontre. Quand ça veut sourire…

Fiche Technique

À Oyonnax – — dimanche 14 h 00 — 12 200 spectateurs

Arbitre : M. Raynal (PCA)

Évolution du score : 3-0, 3-3, 6-3, 9-3, 9-6, 9-9 (MT) ; 9-12, 16-12, 19-12, 22-12, 25-12.

Oyonnax : 1E Yobo (46e), 1T Lespinas (46e), 6P Lespinas (9e, 14e, 20e, 50e, 71e), Etienne (74e)

Carton jaune : Maurouard (67e, antijeu)

Stade-francais : 4P Steyn (13e, 24e, 35e, 42e)

Carton jaune : Camara (62e, plaquage cathédrale à retardement)

Oyonnax : 15.Denos ; 14.Tian, 13.Yobo, 12.Martin, 11.Vainikolo (22.Etienne 39e) ; 10.Lespinas, 9.Cibray (Cap.) (21.Blanc 78e) ; 7.Missoup (20.Gunther 71e), 8.Maafu, 6.Ursache (19.Wannenburg 78e) ; 5.Fabbri (18.Robson 68e), 4.Power ; 3.Guillamon (23.Clerc 60e), 2.Jenneker (16.Maurouard 18e), 1.Delboulbes (17.Tonga Uiha 55e)

Stade-francais : 15.Camara ; 14.Nayacalevu, 13.Doumayrou (21.Bosman 24e, 22.Raisuque 37e), 12.Danty (19.Macalou 71e), 11.Sinzelle ; 10.Steyn, 9.Genia (20.Daguin 71e) ; 7.Lakafia, 8.Ross, 6.Ugena ; 5.Pape (Cap.), 4.Pyle (18.Gabrillagues 66e) ; 3.Slimani (23.Alo Emile 50e), 2.Burden (16.Panis 60e), 1. Van der Merwe (17.Taulafo 60e)

Les buteurs

Lespinas (5P/7, 1T/1), Etienne (1P/1) ; Steyn (4P/5 ; 0DG/1)

Les meilleurs

Missoup, Lespinas, Ursache, Maurouard, Guillamon, Cibray à Oyonnax ; Danty, Burden à Paris

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?