Clermont repart de l’avant

  • Clermont repart de l’avant
    Clermont repart de l’avant
Publié le , mis à jour

Battus à domicile la semaine dernière par le Racing 92, les Clermontois n’ont pas eu à forcer leur talent pour venir à bout du SUALG à Armandie.

Agen — Clermont 16 — 33 (MT 9-0)

Par Léo Faure et Jéremy Fadat

Résumé — Au bout de l’ennui

Pas grand-chose à noter dans une première période de faible niveau, si ce n’est la quantité colossale d’en-avants commis. La pluie qui arrosait alors Armandie a considérablement pollué la rencontre. Avec le vent dans le dos, les Agenais se montraient tout de même plus entreprenants. De l’envie mais bien peu de précision dans la mise en place de leur jeu si bien que, à la pause et malgré sa très nette domination, le SUALG ne comptait que neuf points d’avance (9-0, trois pénalités de Francis).

À la reprise, les Clermontois se montraient enfin plus entreprenants. Rien de foudroyant, mais suffisant pour prendre le dessus sur une (trop) faible équipe agenaise. Rentré à la pause et très en vue, Lopez ramenait d’abord son équipe à 9-3 avant de trouver l’intervalle pour envoyer Gérondeau à l’essai (54e, 10-9). Dominateurs, les Clermontois enchaînaient devant, rajoutaient deux pénalités puis un autre essai en force, toujours par Gérondeau. 23-9 à l’heure de jeu, le match était plié. Un essai de pénalisation viendra conclure la marque alors que Francis avait auparavant entretenu l’espoir côté agenais (score final 33-16).

Le plus bel essai

Il est à lui seul le symbole de cette rencontre. Sans réaliser d’éclats et après une pauvre première mi-temps durant laquelle ils n’ont pas inscrit le moindre point, les Clermontois sont tout de même parvenus à s’offrir l’essai de l’espoir. Celui d’un point de bonus offensif aussi improbable que révélateur de la fébrilité agenaise. Largement dominateur dans ce secteur durant l’ensemble de la rencontre, la mêlée de l’ASMCA prenait encore une fois le dessus sur son homologue du SUALG à la 79e minute sous les poteaux lot-et-garonnais. L’introduction était pourtant… agenaise. Mais renversés par la première ligne adverse, les hommes de Mathieu Blin n’ont eu d’autre choix que de se mettre à la faute. Ce qui a conduit M. Poite à accorder un essai de pénalité aux visiteurs. Tellement à l’image de ce match.

Le tournant du match — Clermont, vent dans le dos

En première période, Clermont n’avait pour ainsi dire rien montré. Face au vent, les hommes de Franck Azéma avaient multiplié les en-avants et s’étaient contentés de faire le dos rond en défense. Plutôt bien, puisqu’ils ne concédaient que neuf points de retard à la pause. Au retour des vestiaires, vent dans le dos, les Auvergnats plaçaient un coup d’accélérateur franc, à même de renverser la vapeur. Deux essais et 23 points en autant de minutes en seconde période. La messe était dite.

L’homme du match

Camille Lopez. Oublié de la liste de Guy Novès, Camille Lopez n’a pas semblé chamboulé par l’événement. Sportivement, en tout cas, l’ouvreur clermontois est au beau fixe. Entré en jeu à la pause, il a apporté le dynamisme dont manquait sa ligne d’attaque et offert sur un plateau le premier essai à Gérondeau. Du beau boulot, ponctué par un convaincant 6 sur 7 face aux poteaux (un seul échec à plus de cinquante mètres).

Fiche technique

À AGEN, stade Armandie — Samedi 14 h 30 — 8 647 spectateurs

Arbitre : M. Poite (Midi-Pyrénées)

Évolution du score : 3-0, 6-0, 9-0 (MT) ; 9-3, 9-10, 9-13, 9-16, 9-23, 16-23, 16-26, 16-33 (fin du match).

Agen : 1E (70e), 1T, 3P (21e, 33e, 38e) Francis.

Carton rouge : Ratuniyarawa (72e, coup de genou)

Clermont : 3E Gérondeau (51e, 64e) de pénalité (79e) ; 3T, 4P (45e, 54e, 59e, 75e) Lopez.

Agen : 15. Sicart (22. Roux 78e) ; 14. Nakosi, 13. Sadie, 12. Narumasa, 11. Tilsley ; 10. Francis (21. Bouvier 71e), 9. Balès (cap.) (20. Darbo 59e) ; 7. Hamilton, 8. Baget (19. Tau 59e) , 6. Erbani (18. Roidot 65e) ; 5. Demotte, 4. Ratuniyarawa ; 3. Ryan (23. Béthune 62e), 2. Narjissi (16. Barthomeuf 52e), 1. Afatia (17. Nnomo 35e-55e).

Clermont : 15. Abendanon (22. Spedding 52e) ; 14. Nakaitaci, 13. Vulivuli, 12. Davies, 11. Raka ; 10. Fernandez (21. Lopez MT), 9. Radoslavjevic (20. Sanga 78e) ; 7. Cancoriet (19. Yato 72e), 8. Gérondeau, 6. Bardy ; 5. Jedrasiak (18. Iturria 72e), 4. Jacquet ; 3. Kotze (23. Simutoga 65e), 2. Ulugia (16. Van der Westhuizen 75e), 1. Domingo (cap.) (17. Chaume 65e)

Les buteurs

Francis : 3P/4, 0DG/1 ; Fernandez : 0P/1 ; Lopez : 3T/3, 4P/5

Les meilleurs

À Agen, Francis, Hamilton, Sicart ; à Clermont, Gérondeau, Cancoriet, Domingo, Kotze, Ulugia, Davies, Nakaitaci.

Léo Faure
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?