XV de France : qui seront les prochains?

  • XV de France : qui seront les prochains?
    XV de France : qui seront les prochains?
Publié le , mis à jour

C’est le jour J pour les quelques prétendants au XV de France qui ont loupé le premier wagon. Le 29 décembre dernier Guy Novès a annoncé une première liste de 30 joueurs pour un premier stage. Si d’après le nouveau sélectionneur, « il n’y aura pas beaucoup de changements » dans cette deuxième cuvée, quelques joueurs ont toutes leurs chances. Tour d’horizon.

Camille Chat. Il s’agit du joueur pour qui la question ne se pose (presque) plus. S’il parlait au conditionnel, Guy Novès l’a annoncé dans notre édition du 4 janvier 2016, « Camille Chat s’est fait un peu mal le week-end dernier mais devrait faire partie de la prochaine liste ». Le talonneur du Racing 92 âgé de 20 ans paraît très en forme depuis le début de la saison. Déjà auteur de deux essais en dix matchs, la maturité de Camille Chat à de quoi séduire le staff tricolore.

Camille Gérondeau. Pour sa première année sous les couleurs clermontoises, l’ancien racingman est devenu un incontournable dans l’effectif de Franck Azéma. Malgré la concurrence à son poste, il enchaîne les matchs et les bonnes performances. Il a pris part aux douze premières rencontres de championnat, dont neuf fois comme titulaire. Ce changement de statut depuis son arrivée en Auvergne pourrait lui faire franchir un palier supplémentaire.

Antoine Burban. Au même titre que Camille Chat, la récente blessure d’Antoine Burban (adducteurs) pourrait ne pas lui être préjudiciable. S’il connaît un début de championnat en demi-teinte avec son équipe du Stade fançais, sa saison précédente est encore dans toutes les têtes. Véritable fer de lance des Parisiens pour aller conquérir le Brennus l’année passée, il peut espérer une convocation chez les Bleus.

Camille Lopez. Non sélectionné pour le dernier mondial l’ancien bordelo-béglais a l’air d’avoir digéré cet échec personnel. Auteur de dix matchs depuis le début de la saison en Top 14, son jeu est de plus en plus constant. Quatrième réalisateur français du championnat avec 112 points, son adresse au pied pourrait être un facteur important aux yeux de Guy Novès. Le début de saison poussif de Jules Plisson avec le Stade français pourrait aussi jouer en sa faveur.

Henry Chavancy. Indiscutable au sein du Racing 92, il a joué les douze premiers matchs de championnat. Au club depuis 1999 et déterminant depuis de nombreuses saisons, l’expérience emmagasinée pourrait lui être bénéfique. Fortement pressenti pour la première liste, la convocation du Francilien ne serait pas une surprise.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?