Toulon par la petite porte

  • Toulon par la petite porte
    Toulon par la petite porte
Publié le , mis à jour

Globablement dominé par les Anglais de Bath, le RCT peut remercier sa défense et l’indiscipline de ses adversaires. Mais l’essentiel est sauf, et les triple champions d’Europe peuvent toujours croire à la qualification.

Toulon – Bath 12-9

Le résumé

Tendu, haché, pour ne pas dire constipé... Voici à peu près les mots qui caractériseraient au mieux ce Toulon-Bath, entre des varois peu inspirés et des Anglais désireux de vendre chèrement leur peau. Ce sont d’ailleurs ces derniers qui ont globalement fait la meilleure impression, et initié la plupart des mouvements de la partie, bien aiguillés par une charnière Cook-Ford au jeu au pied très intelligent. Supérieurs en conquête directe durant la majeure partie de la rencontre, les joueurs de Bath sont toutefois tombés sur une défense toulonnaise bien en place qui les a trop souvent poussé à la faute. Un dernier ballon porté permettant au RCT de prendre pour la première fois du match l’avantage à la 76e, et ne plus le lâcher...

Le tournant du match

Si l’on devait en trouver un, on le désignerait par cette erreur terrible de François Louw à la 68e minute. Servi par une passe au pied un peu trop courte de George Ford, l’ailier Matt Banahan manœuvrait à la perfection et résistait au plaquage de Tuisova pour servir à l’intérieur son troisième ligne François Louw. Las, ce dernier commettait un grossier en-avant qui annihilait cette franche occasion d’essai. Le Sud-Africain était-il encore sonné par ce choc reçu en fin de première mi-temps ? Cette inhabituelle faute tendrait à le laisser penser, et les Toulonnais ne le regretteront probablement pas.

L’action

Dans un match assez pauvre, on retiendra ce fait de jeu malheureux... En difficulté sur ses propres lancers en première période, la touche toulonnaise souhaitait en effet se refaire au retour des vestiaires. Fernandez-Lobbe croyait ainsi avoir fait le plus dur en contrant d’entrée de jeu, sur une touche stratégique à l’entrée des 22 mètres, un ballon devant le deuxième ligne Day. Las, sa claquette retomba dans les mains du... capitaine anglais Stuart Hoper, qui avait intelligemment traversé l’alignement. Une maraude dont profita instantanément George Ford pour marquer son deuxième drop de la partie ! Plus opportuniste, tu meurs..

L’homme du match

On attendait son duel avec un Quade Cooper revanchard, on n’a pas été déçu... George Ford fut en effet un parfait maître à jouer pour son équipe, alternant jeu au pied de pression et d’occupation avec intelligence. Ses deux drops ont par ailleurs permis de traduire au score la domination des siens, faute de pénalités tentables ou d’occasions d’essai véritables... Une performance qui a d’ailleurs singulièrement tranché avec celle de l’Australien, remplacé à la pause dans son rôle d’ouvreur par Frédéric Michalak. Lequel a tenté de réveiller la machine toulonnaise par quelques prises d’initiatives, et passa même la pénalité de la gagne à la 76e.

La fiche technique

À Toulon – Dimanche à 16h15 – 13 500 spectateurs

Arbitre : M. Clancy (Irlande)

Évolution du score : 0-3, 3-3, 3-6, 6-6 (MT) ; 6-9, 9-9, 12-9

TOULON > 15.O’Connor (20.Michalak MT) ; 14.Tuisova, 13.Bastareaud (21.Mermoz 72e), 12.Nonu, 11.Habana ; 10.Cooper, 9.Escande (22.Tillous-Borde 69e) ; 7.Fernandez Lobbe (cap.), 8.Vermeulen, 6.J.Smith (19.S.Armitage 61e) ; 5.Mikautadze (23.Lassalle 53e), 4.Suta (5.Mikautadze 78e) ; 3.Chilachava, 2.Guirado (16.Étrillard 53e), 1.Fresia (17.Chiocci 53e).

BATH >15.Watson ; 14.Rokoduguni, 13.Joseph, 12.Eastmond, 11.Banahan ; 10.Ford, 9.Cook ; 7.Louw, 8.Houston, 6.Garvey (19.Ewels 73e) ; 5.Day (20.Denton 61e), 4.Hooper (cap.) ; 3.Wilson (18.Thomas 53e), 2.Webber (16.Batty 53e), 1.Lahiff (17.Catt 61e).

TOULON : 4P Escande (16e, 35e, 46e, 76e)

Non entré en jeu : 18.Boughamni

BATH : 1P Ford (3e) ; 2DG Ford (26e, 42e)

Non entrés en jeu : 21.Evans, 22.Priestland, 23.Homer.

Les meilleurs

À Toulon, Tuisova, Fernandez-Lobbe, Vermeulen, J.Smith ; à Bath, Ford, Cook, Garvey, Hooper

Les buteurs

Escande 3P/4 ; Michalak 1P/1 ; Ford 1P/1, 2DG/3.

Nicolas Zanardi
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?