Aurillac à sa main et à sa botte

  • Aurillac à sa main et à sa botte
    Aurillac à sa main et à sa botte
Publié le , mis à jour

Victoire logique des Cantaliens face à des Montois certes accrocheurs mais beaucoup trop indisciplinés.

RESUME

En s’appuyant sur la botte de l’inévitable Maxime Petitjean, les Aurillacois ont rapidement fait la course en tête. Ballotés dans le jeu et dominés en mêlée fermée, les Montois ont ainsi récolté deux cartons jaunes dans un premier acte à sens unique. Seule ombre au tableau, un manque de finition criard côté local contrastant avec le réalisme de landais scorant sur chaque incursion dans les vingt-deux mètres auvergnats. En seconde période malgré un nouvel esai à zéro passe des visiteurs, les pieds de Petitjean, auteur de 24 points, auront fait le score.

L’HOMME DU MATCH

Conor Gaston. Replacé à l’arrière en raison du forfait de dernière minute de Jack McPhee, l’irlandais d’Aurillac a livré un match de haut vol. Impeccable sous les chandelles et excellent dans ses relances, Conor Gaston aura ainsi posé sa patte sur la rencontre. Un match complet pour des cannes de feu !

FICHE TECHNIQUE

AURILLAC – MONT DE MARSAN : 29 - 15

A AURILLAC (vendredi à 20h45) – 1 500 spectateurs

Arbitre : Mr Cayre (PA).

Evolution su score : 3-0 / 6-0 / 9-0 / 12-0 / 12-3 / 17-3 / 20-3 / 20-10 (mt) 23-10 / 23-15 / 26-15 / 29-15

Aurillac : 1E Luatua (22e); 8P Petitjean (3e, 6e, 8e, 14e, 33e, 44e, 51e, 59e )

Mont de Marsan : 1 E Chedal Bordu (40e), A. Ormachea (45e) ; 1T James (40e) ; 1P James (17e)

AURILLAC.- 15. Gaston ; 14. Valentin, 13. Lilomaïava, 12. Sharikadze (21. Cassan 61e), 11. Luatua; 10. Petitjean (cap) ; 9. Boisset (20. Nanette 77e); 7. Maninoa, 8. Lescure (18. Nouhaillaguet 65 e), 6. Maïtuku (22. Vialle 51e) (19. Roulin 68e) ; 5. Datunashvili, 4. Hézard ; 3. Taukeiaho (23. Alvès 65e), 2. Leiataua (16. Pélissié 53e), 1. Fabro (17. Escur 57e)

Cartons jaunes: Maninoa (69e)

MONT DE MARSAN – 15. Mazzonetto; 14. Salawa, 13. Delaï, 12. Chedal Bordu (22. Lucu 77e), 11. Cabannes; 10. James (21. Otazzo 65e) ; 9. A. Ormachea (20. Briscadieu 65e) ; 7. Bost, 8. Gorgadze (23. Boyoud 10e-20e), 6. Tastet (cap); 5. Tutala (18. Taelega 62e), 4. Rey; 3. S. Ormachea (23. Boyoud 50e ) 2. Blanchard (16. Caudullo 59e), 1. Fiorini (17. Muzzio 59e)

Non utilisé : 19. Brethous

Cartons jaunes: S. Ormacha 10e, Muzio (63e)

Les meilleurs : Gaston, Boisset, Lescure, Datunashvili, Fabro; Mazzonetto, A. Ormachea

Par Thierry Jouvente.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?