Confirmation réussie pour les Aixois

  • Confirmation réussie pour les Aixois
    Confirmation réussie pour les Aixois
Publié le , mis à jour

Aix confirme sa série de victoire en faisant tomber un autre gros calibre, Perpignan. Les Provençaux de Marc Delpoux affichent un nouveau visage mais reste néanmoins relégable.

Provence Rugby - Perpignan : 30 - 21

RESUME

Dans une rencontre importante pour les deux équipes en termes de continuité, les Aixois ont relevé le pari avec brio et une étonnante maîtrise. Pourtant, tout n’a pas été si simple. Malgré une entame réussie (10-0 à la 9e), les Catalans ont lentement mais sûrement mis leur jeu en place pour virer sans surprise à la pause (13-15). Mais malgré le vent de face, les Provençaux ont réussi à mettre la main sur le ballon pour passer deux fois la ligne d’en-but, jusqu’à enlever le bonus défensif aux Perpignanais à l’heure de jeu, par un essai plein d’intelligence du pilier Jesus Moreno.

HOMME DU MATCH

Jannie Bornman. Le capitaine aixois est un formidable organisateur. Étincelant face à Bayonne, le numéro 8 aixois a mis toute son expérience et sa maîtrise au service d’un collectif animé, il est vrai, par d’excellentes dispositions. « Il y avait longtemps que je n’avais pas entraîné un tel numéro 8 ! » : l’aveu de Marc Delpoux suffit à lui-même…

FAIT DU MATCH

La double sanction finale. Il reste un peu plus de dix minutes et les Aixois trouvent l’unité sur une tortue d’école. Initié au milieu du terrain, le maul progresse d’une bonne vingtaine de mètres jusqu’à approcher la ligne des 22 mètres. Les Catalans, sur le reculoir, colmatent les brèches comme ils peuvent jusqu’à la faute : carton jaune pour Kulemin et trois points de plus pour les Aixois (30-21). Irrémédiable.

ESSAI DU MATCH

Début de match (5e), Sylvain Bouillon balance une grande chandelle plein centre à hauteur des 22 adverses. Mauvaise communication des défenseurs et belle opportunité de l’ailier provençal Marika Vakacegu qui récupère le ballon sans opposition pour aller marquer entre les poteaux. Si les Aixois se sont ensuite fait rejoindre puis dépassé au score, cette action aura sûrement compté dans le capital confiance des Noirs.

FICHE TECHNIQUE

À Aix-en-provence - dimanche 14 heures 30 - 4 000 spectateurs

Arbitre : Pierre Brousset (Midi-Pyrénées)

Evolution du score : 7-0, 10-0, 10-3, 13-3, 13-10, 13-15 (MT) ; 13-18, 20-18, 20-21, 27-21, 30-21.

Provence Rugby : 3 E Vakacegu (5e), Berger (51e), Moreno (59e), 3T Bouillon (5e, 51e, 59e) ; 3P (9e, 14e, 70e).

Carton jaune : Molcard (33e)

Non entrés en jeu : Lescadieu, Navickas, Clément.

Perpignan : 2 E Pujol (24e), Strokosch (34e), 1T Bouquet (24e), 3P (12e, 44e, 53e).

Cartons jaunes : Forletta (22e), Kulemin (70e).

Provence Rugby : 15. Levy (21. Jacquet 48e), 14. Poujol, 13. Marrou (22. Naioko 75e), 12. Swanepoel, 11. Vakacegu, 10. Bouillon, 9. Berger, 8. Bornman (cap), 7. Molcard, 6. Longépée (18. Guillaume 62e), 5. Potente, 4. Vallejos, 3. Moreno (23. Assi 67e), 2. Tuapati, 1. Zakashvili (17. NDiaye 70e).

Perpignan : 15. Bousquet, 14. Pujol, 13. Piukala (22. Nawaqatabu 69e), 12. Torfs, 11. Artru, 10. Selponi (21. Belie 58e), 9. Ecochard (20. Descons 58e), 8. Chateau (cap), 7. Brazo (19. Beaux 60e), 6. Strokosch, 5. Kulemin, 4. Charlon (18. Chalureau 58e), 3. Ion (23. David 67e), 2. Genevois (16. Terrain 51e), 1. Forletta (17. Custoja 67e).

LES MEILLEURS

À Provence Rugby, Tuapati, Longépée, Bornman, Assi ; à Perpignan, Strokosch, Selponi, Bousquet.

LES BUTEURS

Bouillon 3P/5, 3T/3. Bousquet 3P/4 et 1T/2.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?