• Toujours vivants
    Toujours vivants
Publié le / Modifié le
Pro D2

Toujours vivants

Ce n'est pas encore un grand Stade montois, mais cette victoire fait du bien à la tête autant qu'au classement, avant un délicat déplacement à Lyon.

Par Pierre BAYLET, envoyé spécial

Résumé

Ce n’était pas un grand match, joué sous une pluie battante durant les quarante premières minutes. Mais il n’aura pas été inintéressant pour autant. Sans briller, les Montois y ont retrouvé des vertus collectives et ont montré, malgré les conditions difficiles, leur envie de produire du jeu. Cette victoire les récompense de leurs efforts et de leur ambition, parfois contrariés par des Montalbanais accrocheurs, réalistes et qui y ont cru jusqu’au bout. Si la première période se résumait à un duel de buteurs, la deuxième se sera emballée, au moins de la 40ème à la 65ème minute. Les Landais auraient d’ailleurs dû se mettre à l’abri plus tôt, mais n’y ayant pas réussi, ils sont restés jusqu’au bout sous la menace de leur adversaire, montrant que la fébrilité ne les avait pas tout à fait quittés.

Le tournant du match 

Peut-être cet essai manqué par les hommes de Xavier Pépéja et Philippe Mothe au sortir d’un ballon porté alors que le décalage était fait. Mais Lescalmel manquait la dernière transmission pour son centre, lancé dans l’intervalle. Sur la pénalité suivante, Montauban perdait le ballon sur son propre lancer à cinq mètres de l’en-but montois. La chance des Haut-Garonnais venait de passer.

L’action du match

Le remarquable essai montois, juste après que les Montalbanais aient pris l’avantage. L’action démarrait à 70 mètres de l’en-but adverse par une relance Cabannes-Lucu. Tokula décalait son compère Ratu qui s’enfonçait dans la défense, et retrouvait à l’intérieur ses soutiens. Après deux percussions près de la ligne, Agustin Ormaechea éjectait pour James qui prenait un dernier intervalle et arrivait en force à aplatir. De la belle ouvrage.

L’homme du match

Matthew James a suffisamment essuyé les critiques en début de saison pour qu’il mérite d’être dans la lumière quand il réalise ce genre de performance. Il a d’abord été, tout au long de la rencontre, un excellent animateur, créant le danger par ses prises d’intervalle, alternant les formes de jeu, avec un jeu au pied haut de pression fort bien réalisé. Il est aussi celui qui en fin de première période réussissait sur la sirène une pénalité de 53 mètres pour creuser un petit écart, puis l’auteur de l’essai qui au final fait la différence. Une prestation sans fausse note.

La fiche technique 

Mont-de-Marsan 16-13 Montauban

À MONT-DE-MARSAN – Vendredi 19h30 - 3500 spectateurs

Arbitre: Mr NOIROT (Languedoc)

Evolution du score : 0-3, 3-3, 6-3, 9-3 (M. T); 9-10, 16-10, 16-13

Mont-de-Marsan : 1E (50e) 3P (11e, 17e, 40e) 1T (50e) James

Cartons jaunes : Fiorini (65e) (e) (e)

Montauban: 1E Mathy (44e) 2P (4e, 67e) 1T (45e) Lescalmel

Cartons jaunes : Esclauze (65e) (e) (e)

MONT-DE-MARSAN >15. Lucu; 14. Delaï (22. Mazzonetto 72e), 13. Ratu, 12. Tokula, 11. Cabannes ; 10. James 9. A.Ormaechea; 7. Tastet (cap), 8. Gorgadze (19. Beal 63e), 6. Brethous (17. Mamou 68 e -76 e); 5. Tutaia (18. Taelega 60e), 4. Rey; 3. S.Ormaechea, 2. Caudullo, 1. Fiorini (17. Mamou 76 e)

Non entré en jeu : 16. Ngauamo, 20. Briscadieu, 21. Otazo, 23. Boyoud

MONTAUBAN > 15. Lilo ; 14. Ascarat, 13. Perrot (21. Mathy mt) , 12. F.Domenech , 11. Ruel Gallay (8.Haddon 74e); 10. Lescalmel (22. Urruty 73e), 9. Byrnes; 7. Vaotoa (19. A.Domenech 51e), 8. Haddon (20. Munoz 68e), 6. Gibouin (cap) ; 5. Pinet, 4. Sergueev (18. Esclauze 51e); 3. Tussac (23. Philippart 38 e -65 e, 17. Agnesi 65 e -74 e, Philippart 74 e), 2, Bourgeois (16. Rochier 63e), 1. Tekassala (17. Agnesi 74e)

Les meilleurs: A Mont-de-Marsan: Delaï, Ratu, James, A.Ormaechea, Tastet, Brethous, Tutaia. A Montauban : Lescalmel, Byrnes, Vaotoa, Haddon, Pinet, Tekassala

Emmanuel Massicard
Voir les commentaires
Réagir