Angleterre : le rachat par le jeu

  • Angleterre : le rachat par le jeu
    Angleterre : le rachat par le jeu
Publié le , mis à jour

Humiliés à domicile lors de la Coupe du monde suite à leur élimination en poule, une première pour un pays organisateur, les Anglais n’auront d’autres choix que de remporter la compétition, avec la manière si possible, s’ils veulent redorer leur blason et se réconcilier avec le public.

Triste destin pour Stuart Lancaster et son XV de la rose. Conquérant tout au long de son mandat, l’équipe dirigée par le nouveau sélectionneur du Japon, s’est finalement effondrée pendant la tant attendue échéance. Les Anglais, désormais entraînés par Eddie Jones, auront donc à cœur de se racheter. Par les résultats, évidemment, mais également par le jeu. Puisqu’habitués au jeu aéré mis en place par son prédécesseur, les supporters ne se contenteront très certainement pas de victoires restrictives, notamment lors des deux premières journées face à des équipes considérées comme « inférieures ».

Les enjeux

En démarrant par deux rencontres à l’extérieur les coéquipiers de George Ford s’ôtent en partie la pression qui pèsera indéniablement sur leurs épaules. De plus en démarrant par deux matchs face aux outsiders de la compétition, le XV de la rose peut, sans prétention, envisager un bon début de 6 Nations qui lui donnerait un peu de baume au cœur. Car le public sera particulièrement exigeant avec le XV anglais et attendra que ce dernier se rachète après le fiasco du Mondial 2015. Le nouveau sélectionneur aura également une énorme pression. Recruté sur ses résultats et sa réussite avec la sélection japonaise, Eddie Jones n’aura d’autre choix que de réussir le début de son mandat.

Le calendrier

6 février (16 h 50) : Écosse – Angleterre

14 février (15 h 00) : Italie – Angleterre

27 février (16 h 50) : Angleterre – Irlande

12 mars (16 h 00) : Angleterre – Galles

19 mars (21 h 00) : France — Angleterre

Le dernier Tournoi

À égalité avec l’Irlande et le Pays de Galles, les Anglais ont terminé aux portes du succès. Deuxièmes à cause d’un goal-average inférieur au XV du trèfle les Anglais ont chèrement payé leur défaite en Irlande (3e journée). Malgré tout les Anglais avaient fait belle figure, avec notamment un succès particulièrement porté sur l’offensif face aux tricolores (55-35 avec 12 essais). Un visage positif, donc, mais vite laissé de côté après le cataclysme de la Coupe du monde.

Résultat Tournoi 2015

Galles 16-21 Angleterre

Angleterre 47-17 Italie

Irlande 19-9 Angleterre

Angleterre 25-13 Écosse

Angleterre 55-35 France

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?