Kaiser « montrer que je suis à la hauteur »

  • Kaiser « montrer que je suis à la hauteur »
    Kaiser « montrer que je suis à la hauteur »
Publié le , mis à jour

Hier soir à Narbonne les Bleuts ont affronté les Irlandais lors de la deuxième journée du Tournoi des 6 nations, devant plus de 10 000 personnes. Ils se sont imposés malgré le vent et quelques maladresses en première mi-temps, 34 à 13. Christopher Kaiser, le demi de mêlée audois, revient sur leur prestation.

Comment tu analyses cette entame dans le Tournoi ?

On savait que c’était une équipe qui allait être très forte sur les zones de rucks, qui allait nous proposer que du combat et de l’agressivité. On s’y attendait, c’est vrai qu’en première mi-temps on se met beaucoup à la faute. Comme dit Thomas (Thomas Castets, capitaine de l’équipe) ils en profitent, ils vont en touche deux fois, ils mettent des mauls et ça va derrière la ligne… Et malgré cela on a réussi à lever la tête et à se dire on remet les choses à plat et maintenant on avance. On garde le ballon et ça a payé.

En tant que régional de l’étape cela t’a fais quoi de revenir jouer ? On a senti qu’il y avait beaucoup de monde derrière toi, as-tu plus senti la pression ?

La pression, quand on n’est pas au stade et que je ne vois pas les gens je ne l’ai pas. Mais quand je suis arrivé ici, que j’ai vu tous les petits et même les grands qui commençaient à m’encourager, à me dire Christo on est là… Oui la pression vient forcément, car on a toujours peur de décevoir son public. Surtout en étant d’ici, je savais qu’il ne fallait pas que je passe à côté. Il fallait que je montre que j’étais un enfant du pays et que j’étais à la hauteur.

Ces premières minutes ont donc été un peu longues ?

Oui, oui. C’était frustrant car on n’avait pas trop le ballon, on se mettait beaucoup à la faute. Cela a été intensif. Au bout de vingt minutes on avait tous le capot ouvert parce qu’il y avait beaucoup de rythme. Et après dès qu’on a su prendre notre second souffle et mettre le jeu en place et cela s’est bien déroulé.
S.T.-N.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?