Thomas Arnold, le vrai créateur

  • Thomas Arnold, le vrai créateur
    Thomas Arnold, le vrai créateur
Publié le , mis à jour

Il est mort à 47 ans, mais il eut le temps de vraiment jeter les bases du jeu tel que nous le connaissons. Où ? A Rugby bien sûr.

L’homme qui donna vraiment naissance au jeu que nous connaissons aujourd’hui s’appelait Thomas Arnold, directeur du Collège de Rugby pendant treize ans (1828-1841) et mort à 47 ans d’une angine de poitrine. Il soutint la pratique du «football» dans un souci de moralité car il craignait que les collèges et les universités deviennent des lieux de débauche si l’on laissait les jeunes livrés à eux-mêmes après les cours.

Dans les années 1810-1830, certains aimaient s’enivrer sans les tavernes, se battre et s’abandonner aux jeux de hasard. «Le rugby n’est pas le fruit de la prude éducation victorienne, c’est la prude éducation victorienne qui est le fruit du rugby», justement à cause de gens comme Arnold qui voulaient que les jeunes soient encadrés jusque dans leurs loisirs, alors que certains de leurs collègues préféraient les laisser se débrouiller seuls. Arnold eut assez de charisme pour faire passer le football d’un jeu de cour de récréation anarchique et brouillon à une activité rationnelle et solennelle... administrée par les élèves eux-mêmes. Ils devaient y apprendre le courage et la loyauté. Arnold fut tellement persuasif que ses collégiens furent les premiers à coucher leurs règles par écrit en 1846. C’est ainsi que le «football rugby» s’est imposé en ralliant à son panache environ la moitié des établissements du pays.

Jérôme Prévot
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?