Dans la douleur

  • Dans la douleur
    Dans la douleur
Publié le , mis à jour

Perturbé par des blessures dans la ligne de trois-quarts, Bayonne a dû bricoler derrière en cours de match, et s’est reposé sur une conquête dominatrice pour décrocher un cours mais précieux succès en terrain hostile.

Le résumé

Après une pénalité initiale de Bustos Moyano, Bourgoin a fait la course en tête, grâce à deux essais de Théophile Cotte et Fabien Perrin (15-10 à la pause). Mais les locaux rataient le coche en début de deuxième mi-temps. Bayonne jouait à l’envers mais ils n’en profitèrent guère, ajoutant une pénalité par Sébastien Bouillot. Opportuniste, les visiteurs réduisaient le score sur un essai de Benjamin Macome après une mêlée devant les vingt-deux adverses (18-17. 58e). Les buteurs, Bouillot côté berjallien, et Du Plessis côté bayonnais, rataient chacun une pénalité. Il fallait attendre les dernières minutes pour voir la victoire choisir son camp. Après une pénalité récoltée sur mêlée, Du Plessis donnait la victoire à l’arrachée à son équipe.

Le fait du match

Les Bayonnais ont terminé avec leur capitaine, Jean Monribot, sur une aile. En effet, dans la première demi-heure, il avait perdu Martin Laveau, blessé au visage, et Martin Bustos Moyano, sonné sur un plaquage défensif. Alors le staff a dû bricoler, au gré des blessures et des coups de barre. Cela n’a pas empêché les Bayonnais de l’emporter grâce à un pack performant dans les phases de conquête.

L’essai

Sur un ballon gratté dans un ruck par son capitaine, Bogdan Leonte, le CSBJ lançait le contre. Le centre, Fabien Perrin, percutait l’arrière, Bustos Moyano, sonné sur le coup. Sa fixation permettait à son demi de mêlée, Fabio Da Silva, de percer. Il parvenait à trouver Théophile Cotte au soutien, pour un essai imparable entre les perches.

Le joueur

Les Berjalliens considéreront sûrement que l’homme du match était l’arbitre. Pour notre part, nous avons choisi le pilier gauche bayonnais, Aretz Iguiniz, qui a disputé les quatre-vingt minutes de la rencontre. Parfois malmenée en première période, la mêlée bayonnaise a tenu le choc, notamment dans les dernières minutes, pour aller chercher la pénalité de la gagne et résister au baroud d’honneur berjallien.

BOURGOIN 18

BAYONNE 20

À BOURGOIN (stade Pierre-Rajon) - jeudi 20h45- 4000 spectateurs environ.

Arbitre : M. Datas (Armagnac-Bigorre)

Evolution du score : 0-3, 3-3, 10-3, 10-10, 15-10 (mt), 18-10, 18-17, 18-20.

BOURGOIN. 2 E de T. Cotte (18e), Perrin (32e). 1 T de Bosviel (18e). 2 P de Bosviel (16e), Bouillot (50e).

Carton jaune : Goze (79e)

BAYONNE. 2 E de Choirat (23e), Macome (58e). 2 T de Du Plessis (23e, 58e) 2 P de Bustos Moyano (9e) et Du Plessis (76e)

LES ETOILES :

** Iguiniz, Choirat, Peikrishvili ; Fakalelu, Perrin

* Monribot, Arganese, Haare, Horn, Méret ; Adamou, Leonte, T. Cotte

LES BUTEURS : Bosviel 1T/2, 1P/2, Bouillot 1P/2; Bustos Moyano 1P/1, Du Plessis 0P/2, 2T/2,

Bourgoin. 15. Bosviel ; 14. Nicolas, 13. Perrin (22. Eymond 62e), 12. Veratau, 11. Coux ; 10. Bouillot (21. Michallet 76e), 9. Da Silva (20. Faure 68e); 7. Leonte (cap) (1. Fakalelu 80e), 8. Recordier (19. Barrière 58e), 6. T. Cotte ; 5. Santoni, 4. Adamou (18. Fontaine 65e); 3. Tiedemann (23. Spachuk 47e-57e), 2. Janaudy (16. Khribache 47e, 2. Janaudy 80e), 1. Fakalelu (17. Goze 74e)

Bayonne. 15. Bustos Moyano (21. Visensang 30e) ; 14. Laveau (21. Visensang 16e, 22. Du Plessis 22e), 13. Hegarty, 12. Jane, 11. Poki ; 10. Méret (19. Macome 57e), 9. Henry (20. Cassang 53e); 7. Chouzenoux, 8. Haare (18. Van Lill 50e), 6. Monribot (cap) ; 5. Horn, 4. Huete ; 3. Choirat (23. Peikrishvili 53e), 2. Arganese (16. Labouyrie 58e), 1. Iguiniz.

Non entré en jeu : 17. Bordenave

Infirmerie

Bourgoin : Le pilier, Cristian Spachuk, et le talonneur, Mohamed Khribache, ont tous les deux été touchés au genou gauche.

Mont-de-Marsan - Bourgoin, vendredi 26 février à 19h

Bayonne : L’ailier, Martin Laveau, a été touché au nez et au visage et a été pris évacué par les pompiers. L’arrière, Martin Bustos Moyano, a été touché à la mâchoire. L’ouvreur, Lucas Meret, souffre d’un entorse à un genou.

Bayonne - Colomiers, dimanche 28 février à 14h25

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?