Julien Rynaud : « Nous sommes constamment sous pression »

  • Julien Rynaud : « Nous sommes constamment sous pression »
    Julien Rynaud : « Nous sommes constamment sous pression »
Publié le , mis à jour

Retour sur la victoire des Albigeois avec les réactions du capitaine et du talonneur Jaune et Noir.

Julien Raynaud :

On peut dire que c’est une victoire qui fait du bien…

Oui nous sommes très heureux des quatre points surtout dans un match aussi difficile, que l’on s’est rendu difficile. Encore une fois on fait preuve d’une grande fébrilité à domicile, je ne sais plus quoi dire parce que nous sommes constamment sous pression, quand je vois ce qu’on est capables de faire et la copie qu’on rend ce soir, je ne sais pas, il va falloir travailler sur le mental. Heureusement que l’on gagne ce soir mais nous ne sommes pas libérés, nous sommes constamment sous pression, forcément on est mis à la faute, derrière on est à deux doigts de passer à la trappe, maintenant l’équipe a montré beaucoup de ressources pour aller chercher la victoire, donc je suis très heureux sur ce point.

On a senti une révolte après l’essai columérin accordé injustement…

Je m’emporte très rarement contre les arbitres mais là clairement je suis un peu sorti de mes gonds, mais c’en était trop. Après, ça nous a poussés à aller la chercher au courage mais il ne va pas falloir que l’on se rende les matchs trop difficiles comme ça, sinon la fin de saison va être très longue, on va y laisser beaucoup trop d’énergie. Je pense que si on joue de manière un peu plus désinhibée on sera en mesure de faire des bonnes choses, on le voit lorsque l’on tient le ballon, nous pouvons mettre à mal n’importe qui.

Cyriac Ponnau :

Votre conquête a encore été décisive…

On savait que Colomiers avait déjà fait de très belles prestations sur leurs mauls offensifs, pareil sur les contres en touche et ils commencent à avoir une véritable mêlée conquérante. Du coup on a beaucoup bossé sur la maîtrise dans les phases de conquête. J pense que ce soir on a été lucides sur les moments importants parce qu’on a eu pas mal de moments critiques, de mêlées à cinq et des touches dans notre camp donc c’est important de bien sortir de chez nous. On savait qu’il fallait avoir une grande envie pour s’en sortir et ce qui est bien au-delà du résultat c’est l’état d’esprit, je pense qu’on a retrouvé notre identité, nous ne sommes vraiment pas passés loin à Narbonne, c’est très important pour les semaines à venir.

Vous êtes allés chercher cette mêlée à l’état d’esprit ?

On sait que la mêlée c’est le cœur d’une équipe, je pense qu’à nous voir on fonctionne bien ensemble, on est un bon groupe, et c’est vrai qu’on avait à cœur de bien bosser tout au long de la semaine. On a réussi à sortir de notre camp et cette mêlée est un peu à l’image du match, nous n’avons rien lâché et à la fin on s’en sort.

Vous traversez une période un peu plus difficile, est-ce que les cadres ont mis les plus jeunes sur la voie ?

Oui c’est sûr, on sentait qu’il y avait beaucoup de concentration avant le match, il y avait beaucoup de pression mais positive. On savait que nous n’avions pas le droit à l’erreur si nous voulions continuer notre projet de saison. Il fallait absolument gagner aujourd’hui donc c’est sûr que nous étions très concentrés, peut-être un peu frileux sur le départ mais ça nous a sauvés sur la fin. Propos recueillis par Quentin Berthomé.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?