Guilhem Guirado : «Voir ce que l’on a dans le ventre»

  • Guilhem Guirado : «Voir ce que l’on a dans le ventre»
    Guilhem Guirado : «Voir ce que l’on a dans le ventre»
Publié le , mis à jour

Talonneur et capitaine du XV de France. Retrouvez le Toulonnais dans les colonnes du Midi Olympique, il revient sur les deux première victoires du XV de France mais aussi sur son rôle de meneur.

Quel va être le principal piège, à Cardiff, pour les Bleus ?

Il nous faudra répondre présents dès l’entame et ne pas trop subir comme ça a été le cas face à l’Irlande. Nous avions été trop attentistes et mis à mal sur le premier quart d’heure. C’est l’une des nos priorités. Les Gallois vont vouloir nous mettre énormément de pression d’entrée pour voir ce que nous avons dans le ventre. Les vingt premières minutes vont décider de l’issue du match.

Le fait de revenir au Millennium, là où vous avez perdu à deux reprises lors du Mondial, donne-t-il à cette rencontre une saveur particulière ?

Je ne pense pas. Beaucoup de joueurs présents alors ne sont plus là. Je n’ai pas ressassé les matchs de la Coupe du monde contre l’Italie et de l’Irlande lors des deux premières rencontres, ce n’est pas maintenant que je vais commencer à parler du passé. Cette aventure nous a beaucoup fait souffrir et c’est derrière désormais. Je peux vous assurer que tout le monde est bien concentré sur l’avenir. Evoquer le passé n’est pas un levier que j’utilise, je ne pense pas que ce soit celui qui pourrait nous faire avancer. Je préfère me concentrer sur l’instant présent.

En tant que capitaine, tirez-vous de la fierté du comportement du groupe dans le final de la rencontre face à l’Irlande ?

Oui, j’en suis fier. Malgré le manque d’expérience du groupe, tout le monde est resté à sa place et a su se concentrer sur son boulot. Personne n’a paniqué ni cherché à sauver la patrie tout seul en oubliant le cadre collectif. C’est le travail de tout le monde et l’état d’esprit collectif qui ont permis à l’équipe de ressortir triomphante de ce match. Propos recueillis par Vincent BISSONNET

Vincent Bissonnet
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?