Pro D2 : des surprises qui interpellent

  • Pro D2 : des surprises qui interpellent
    Pro D2 : des surprises qui interpellent
Publié le , mis à jour

À dix jours de la fin de cette première phase, les candidats aux demi-finales tirent leurs dernières cartouches, histoire de ne rien regretter. 41 essais sont venus récompenser les bonnes attaques lors de cette 20e journée. Retour sur ces matchs.

Cette journée de Pro D2 a été ponctuée de quelques surprises, qui n’ont pas manqué d’interpeller. Biarritz s’est offert un véritable exploit ce vendredi en battant Béziers sur sa pelouse, 25 à 26. Tarbes, pendant ce temps-là, passait tout près de la victoire contre Albi. Dax s’est vu repartir avec la victoire 29 à 23 contre Provence Rugby, un match entre relégables. Tandis que Mont-de-Marsan, Narbonne et Perpignan remportaient leur match à domicile.

Lyon - Aurillac

Lyon a affirmé un peu plus sa place de leader sur la Pro D2 jeudi soir en étrillant l’un des ses premiers poursuivants, Aurillac avec un score de 38 à 3. Le club du Cantal, quatrième du classement, tenait le coup à la pause (3-10) mais a cédé en deuxième période. Ils ont encaissé cinq essais au total. Avec cette victoire bonifiée, le LOU a désormais 82 points au compteur.

Béziers – Biarritz

Dix places les séparaient et contre toute attente, c’est Biarritz qui a pris le dessus et qui s’est imposé d’un petit point. 25 à 26 au coup de sifflet final, un véritable match à suspense s’est déroulé au stade de la Méditerranée. Point positif pour Biarritz mais énorme déception pour l’ASBH qui s’est inclinée pour la deuxième fois à domicile. Béziers conserve tout de même sa place sur le podium (3e).

Provence Rugby – Dax

Même si sur le papier, ce match entre les deux relégables de la saison, s’annonçait ennuyeux, la rencontre s’est avérée spectaculaire. Six essais ont été inscrits et ce fut un véritable chassé-croisé entre Aixois et Dacquois, durant 80 minutes. Provence Rugby reste bon dernier mais risque de regretter la gestion du match. En effet, Dax a mieux négocié ses temps faibles.

Albi – Tarbes

Albi, qui recevait Tarbes, s’est imposé d’un petit point, 37 à 36. C’était une confrontation digne du Super Rugby sur la pelouse du SCA. Sept essais inscrits et une pénalité dans les arrêts de jeu, c’est ce que l’on retiendra sur les 80 minutes. Les Tarnais peuvent rêver des phases finales après cette courte victoire, tandis que Tarbes repartait avec sûrement beaucoup de regrets.

Narbonne – Montauban

Gros duel entre Narbonne et Montauban lors de cette 20e journée. Même si ce sont les Audois qui ont remporté le match 26 à 24, il s’en est fallu de peu pour que Montauban reparte avec la gagne. Il ne s’en ai fallu que d’un cheveu et sûrement d’un carton jaune pour que Montauban ne renverse le cours du jeu. Dans tous les domaines ou presque, les deux équipes se sont rendues coup pour coup. L’infériorité numérique a finalement coûté le match aux Tarn-et-Garonnais.

Perpignan – Carcassonne

Perpignan a mis fin à l’hémorragie, après deux défaites, les Catalans ont réagi et ont remporté la rencontre face à Carcassonne. Une belle réaction et une vraie correction 40 à 14. Cette large victoire permet à l’Usap d’accrocher le bonus offensif et de se replacer dans la course aux demi-finales.

Mont de Marsan – Bourgoin

Les Montois l’emportent et reviennent de loin. Les 40 premières minutes, Bourgoin a dominé outrageusement mais le score est resté serré, 8 à 3 à la mi-temps. Retournement de situation, largement menés en seconde mi-temps, les visiteurs ont souffert de la sortie de leur buteur Bouillot à la 48e. L’essai à la 79e n’a pas suffi et Mont-de-Marsan s’en est sorti grâce à une rébellion positive. Ils raflent quatre points au classement sur leur adversaire.

Bayonne – Colomiers

Bayonne s’est imposé à Jean-Dauger, face à une équipe de Colomiers pourtant pleine d’envie. Pas de pluie ce dimanche au Pays basque, mais c’est bien grâce au pack d’avants très solide que les Bayonnais l’ont emporté 16 à 15. Pas de grandes envolées mais beaucoup de mêlée, c’est le point que l’on retiendra du match. L’Aviron s’est montré intraitable, ce qui lui permet de conserver sa place de dauphin derrière Lyon.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?