Bourgoin assure l'essentiel

  • Bourgoin assure l'essentiel
    Bourgoin assure l'essentiel
Publié le , mis à jour

Empruntés en début de rencontre, les Berjalliens ont décroché une victoire logique à l'issue d'une rencontre qui ne restera pas dans les annales.

BOURGOIN 23 - NARBONNE 7

RESUME

Pendant la première demi-heure, les spectateurs pouvaient garder le nez collé sur leur téléphone pour suivre les autres matchs de la soirée sans rien rater ou presque. Les deux équipes échangeaient des coups de pied. Hormis une pénalité ratée de Sébastien Bouillot (22e), elles n'eurent aucune occasion d'ouvrir le score. Il fallut attendre le carton jaune infligé à Jenkins (36e) pour voir Bourgoin marquer dix points juste avant la pause pour virer en tête. Au retour des vestiaires, l'arrière, Vincent Rattez redonnait de l'espoir aux visiteurs (7-10. 47e). Coux, à la conclusion d'une action collective, empêchait les Berjalliens de douter (51e). Après une touche et un essai de Théophile Cotte, ils courraient après le bonus offensif. Mais un en-avant de Kamea (74e), puis de Resseguier (76e) et Veratau (80e) mirent fin à leurs espoirs.

 

LE TOURNANT DU MATCH

Beaucoup pénalisé en première mi-temps (11 pénalités concédées à 1), Narbonne perdait le flanker, Jonathon Jenkins, qui écopait d'un carton jaune (32e), après avoir déjà été averti quelques minutes plus tard. Son exclusion débloqua un match jusque là à mourir d'ennui. Sur la mêlée qui suivit, Bourgoin enchaîna plusieurs temps de jeu avant de voir l'ouvreur, Sébastien Bouillot, trouver la faille (7-0. 36e).

 

L'ESSAI DU MATCH

Après l'essai de Rattez, Bourgoin, emprunté et tendu en première mi-temps, mais il relança immédiatement pour une attaque d'envergure. Après que Price fut pris en bout de ligne, le jeu se renversa. Et les Berjalliens furent recompensés de leur patience par un essai de l'autre ailier, l'inoxydable Jeff Coux.

 

L'HOMME DU MATCH

Le talonneur remplaçant, Pierre Saby, entré en jeu à la 48e minute, s'est montré décisif. Précis dans ses lancers, il s'est montré actif sur l'essai de Jean-François Coux, offrant deux relais incisifs. Puis, il fut lancé dans son en-but par son pack après une penaltouche, pour enfoncer définitivement le clou (71e)

 

FICHE TECHNIQUE

À BOURGOIN (stade Pierre-Rajon) - vendredi 19h30- 3500 spectateurs environ.

Arbitre : M. Hanizet (Midi-Pyrénées)

Evolution du score : 7-0, 10-0 (mt), 10-7, 15-7, 18-7, 23-7

 

BOURGOIN: 3 E de Bouillot (36e), Coux (51e), Saby (71e). 1 T de Bouillot (36e). 2 P de Bouillot (40e), Michallet (66e).

NARBONNE: 1 E de Rattez (47e). 1 T de Fournil (47e)

Carton jaune : Jenkins (32e)

Bourgoin: 15. Nicolas ; 14. Coux (22. Kamea 61e), 13. Perrin, 12. Veratau, 11. Price ; 10. Bouillot (21. Michallet 61e), 9. Da Silva (20. Faure 61e); 7. Barrière, 8. Leonte (cap) (19. Toevalu 66e), 6. T. Cotte ; 5. Santoni, 4. Adamou (18. Fontaine 48e); 3. Spachuk (23. Resseguier 73e), 2. Janaudy (16. Saby 48e), 1. Fakalelu (17. Gicollet 56e).

 

Narbonne. 15. Rattez ; 14. Girogis, 13. Tuitavake (22. Cazes 74e), 12. Dut, 11. Navakadreita ( 20. Barrot 71e) ; 10. Fournil (21. Pescetto 66e), 9. Rubio ; 7. Belzons (16. Fidinde 74e), 8. Kafotamaki, 6. Jenkins (19. Marzin 71e) ; 5. Strauss (cap), 4. Manchia ( 18. Bellafiore 66e) ; 3. Tuinukuafe (23. Raynaud 74e), 2. Deligny, 1. Iosseliani ( 17. Cotet 48e).

 

LES MEILLEURS

Bouillot, Adamou, Spachuk, Saby ; Dut, Deligny, Strauss

 

LES BUTEURS

Bouillot 1T/2, 1P/2, Michallet 1P/1, 0T/1 ; Fournil 1T/1, 0P/2

 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?