Burban vers le forfait, Gourdon en renfort

  • Burban vers le forfait, Gourdon en renfort
    Burban vers le forfait, Gourdon en renfort
Publié le , mis à jour

Après la 17e journée de Top 14, les dégâts sont inévitables pour le XV de France. Encore un joueur, qui pourrait ne pas jouer en Bleu ce week-end.

Le XV de France a été relativement épargné par le Top 14, malgré les nombreux joueurs sollicités lors de la 17e journée de championnat qui s’est déroulée ce week-end, souvent dans des conditions difficiles. Les 31 Bleus présélectionnés jeudi dernier, ont répondu présent au rendez-vous. Les incertitudes concernaient les Parisiens Djibril Camara et Antoine Burban, touchés lors de la défaite du Stade français à Pau (sans oublier Hugo Bonneval, strappé à une cuisse). L'ailier se ressentait d’une contracture à un mollet et devrait passer des examens. Le cas d’Antoine Burban était plus préoccupant. Sorti sur un protocole commotion il y a huit jours face au pays de Galles, le troisième ligne francilien a de nouveau reçu un coup à la tête en Béarn. Il subira des examens neurologiques ce lundi matin qui détermineront s’il est apte à la pratique du rugby dans les jours à venir. Ce qui paraît peu probable : ce deuxième rendez-vous chez le neurologue en une semaine devrait en effet le conduire au repos pour trois semaines, selon le principe de précaution.

En cas de forfait, Burban serait remplacé dans le groupe des 31 par le rochelais Kevin Gourdon (Lakafia, également suivi, est blessé). Bernard Le Roux et Yacouba Camara seraient en concurrence pour une place de titulaire en troisième ligne, aux côtés de Chouly et Lauret.

L’équipe de France sera annoncée vendredi, à Édimbourg. D’ici là, Guy Novès et ses adjoints devront avoir tranché plusieurs cas épineux. En effet, la concurrence est ravivée à la charnière avec le retour de François Trinh-Duc. Le maintien de Jules Plisson sera vivement étudié. Même chose au centre, entre Maxime Mermoz et Gaël Fickou, et à l’arrière, entre Scott Spedding et Maxime Médard. Wesley Fofana, lui, est attendu à l’aile.

Emilie Dudon
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?