Clermont tente l'export

  • Clermont tente l'export
    Clermont tente l'export
Publié le

Dimanche soir, quelques heures après sa victoire sur le Stade toulousain (32-23), l'ensemble du groupe professionnel auvergnat s'est envolé pour l'Espagne et Alicante, pour un stage de cinq jours.

Longtemps, le lieu du stage avait était tenu secret, dans le plus pur style de la maison clermontoise. Ce n'est qu'en fin de semaine dernière que le nom d'Alicante a fuité, côté espagnol tout d'abord, où les dirigeants locaux se félicitaient d'accueillir « les vice-champions de France et vice-champions d'Europe de la saison 2014-2014. L'ensemble du groupe professionnel sera présent, emmené par son capitaine emblématique Morgan Parra ». Pour la précision, l'ensemble des internationaux clermontois (Spedding, Fofana, Chouly, Vahaamahina, Jedrasiak), libéré dimanche en début d'après-midi par l'encadrement de l'équipe de France, a rejoint l'Auvergne dans l'après-midi et s'est envolé en fin de soirée pour l'Espagne, avec le reste du groupe auvergnat. Donc Damien Chouly, véritable capitaine des Jaune et Bleu.

 

Faciliter la réintégration des internationaux

 

Une délégation d'une grosse quarantaine d'unités, staff et joueurs mêlés, a donc atterri, dimanche soir, à l'aéroport d'Alicante-Elche. Dans quel but ? Le « vivre ensemble », déjà, si cher aux préceptes de Franck Azéma. Une semaine surtout studieuse, avant le sprint final de cette saison 2015-2016, qui devra aussi permettre au groupe de travailler enfin au complet (exceptée l'infirmerie), après deux mois de Tournoi des VI nations. « Avec le recul, je constate que les internationaux reviennent en club, à la fin du Tournoi des VI nations, la tête un peu à l'envers. Ce sera peut-être moins le cas cette année, mais j'ai voulu anticiper. L'idée de ce stage, c'est de réunir un groupe enfin au complet, de passer du temps ensemble et de faciliter la réintégration des internationaux »détaille Azéma. L'ensemble du groupe s'envolera samedi prochain pour Bordeaux (sans passer par Clermont), où il défiera l'UBB dimanche après-midi. Une rencontre sous forme de revanche, après que les Girondins leur aient coûté une élimination de la Coupe d'Europe, en janvier dernier à Marcel-Michelin.

Léo Faure
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?