Dusautoir : «Nous manquons d'efficacité»

  • Dusautoir : «Nous manquons d'efficacité»
    Dusautoir : «Nous manquons d'efficacité»
Publié le , mis à jour

Le Stade toulousain recevra le Stade français dimanche au Stadium. Les deux équipes, aux situations et objectif opposés, sont à nouveau au complet après le Tournoi des 6 Nations. Fabien Pelous, Thierry Dusautoir et Gaël Fickou livrent leurs impressions. Ils dressent un bilan avant ce nouveau départ.  

Alors que le Tournoi est terminé et que les internationaux sont de retour au club, Fabien Pelous a évoqué le rendez-vous de ce week-end contre le Stade français au Stadium. Fraîchement revenu de Paris, Gaël Fickou nous a aussi confié ses premières impressions concernant les semaines à venir et son retour parmi les siens. Le capitaine Thierry Dusautoir, lui, évoque sa première saison au club en période de doublons et donne sa vision en interne des difficultés qu'a pu rencontrer le club. 

Fabien Pelous : "Un match de gala"

« Le Tournoi est fini, rien ne pourra venir perturber le bon fonctionnement du club désormais. »

« C'est un match de gala contre les champions de France, le retour des internationaux. Ce sera les deux vrais visages de ces équipes, même si les joueurs internationaux du Stade français sont revenus plus tôt. C'est un match important pour nous sportivement et médiatiquement. »

Thierry Dusautoir : "Je me rends compte de la difficulté"

« Toulouse joue un bon rugby qui reste attractif, mais nous manquons d'efficacité. Malheureusement c'est l'efficacité qui est jugée sur la longueur. Nous avons perdu pas mal de points sur les derniers matchs, on ne peut s'en prendre qu'à nous. Mais il est vrai que cela augmente la frustration. Quand on perd alors que nous avons mal joué, on se remet au travail, mais quand on rend quand même des copies intéressantes et que l'on ne parvient pas à gagner... C'est plus difficile. Je pense néanmoins que nous sommes sur la bonne voie. Notamment avec ce match à venir contre le Stade français. Jouer un match au stadium c'est pour nous synonyme de gros rendez-vous. La dernière fois nous y avons battu Toulon et les supporters étaient au rendez-vous, j'espère que dimanche les mêmes conditions seront réunies autant sur le plan sportif qu'en terme d'ambiance. »

« Malgré le manque de résultats, l'équipe ne se démobilise pas. Parfois, il y a des coups du sort mais nous ne nous résignons pas à cela, c'est une bonne chose. »

« C'est une saison un peu particulière pour moi, j'ai vécu la période de doublons au club. Je me rends compte de la difficulté que rencontrent le club et mes coéquipiers à "garder la maison" quand une partie de l'équipe n'est pas présente. Tout le monde n'est pas sur le même terrain mais on se sent tous concernés, surtout les internationaux qui pensent énormément à leur équipe dans ces moments-là. L'état d'esprit est présent, l'envie aussi et ce sont des choses qu'il faut garder et cultiver pour la suite. Il faut se servir du réalisme dont nous avons fait preuve face à Clermont pour préparer le match de ce week-end. »

Gaël Fickou : "J'ai hâte de reporter le maillot toulousain" 

« Je suis forcément déçu du dernier résultat de l'équipe de France mais je suis heureux de pouvoir rejoindre mes coéquipiers, mon équipe. Mentalement je me sens bien, j'ai hâte de reporter le maillot toulousain. Puisque nous sommes en difficulté, il me tardait de revenir et d'intégrer le groupe. J'ai gardé des liens avec l'équipe, nous nous écrivons souvent, nous nous sommes souhaités bon courage mutuellement avant les matchs. Forcément, c'était stressant et frustrant de ne pas être avec eux pour se battre à leurs côtés. Néanmoins j'ai eu la chance et le privilège de jouer pour l'équipe de France donc je ne m'en plains pas. »

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?