Gros poissons d’avril

  • Gros poissons d’avril
    Gros poissons d’avril
  • Gros poissons d’avril
    Gros poissons d’avril
  • Gros poissons d’avril
    Gros poissons d’avril
  • Gros poissons d’avril
    Gros poissons d’avril
  • Gros poissons d’avril
    Gros poissons d’avril
  • Gros poissons d’avril
    Gros poissons d’avril
  • Gros poissons d’avril
    Gros poissons d’avril
  • Gros poissons d’avril
    Gros poissons d’avril
  • Gros poissons d’avril
    Gros poissons d’avril
  • <p class="txt-legende-2011"><B>xxx</B></p>

    xxx

Publié le , mis à jour

François Moncla, ancien capitaine du XV de France et de la Section paloise, Denis Lalanne, notre éminent confrère et Pascal Ondarts, ancien pilier international du Biarritz Olympique, fêtaient leur anniversaire respectif, vendredi, au domaine de Brindos, propriété de Serge Blanco. 80 anciens joueurs s’y trouvaient aussi.

C’est à l’initiative de notre confrère Jean Cormier, solidement relayé par Walter Spanghero que la mayonnaise a pris. Fêter les 90 ans de Denis Lalanne, l’auteur « Du Grand combat du XV de France », les 83 ans de François Moncla, l’ancien capitaine des Bleus et les 60 ans de Pascal Ondarts, tous nés un 1er avril, voilà qui ne manquait pas de gueule. Aussitôt pensé, aussitôt réalisé. Une centaine d’anciens joueurs, journalistes, personnalités du rugby français furent invités à se retrouver et ils furent quatre-vingt, comme les chasseurs du même nom, dont dix-sept anciens capitaines du XV de France à répondre favorablement à l’invitation. Venus de toutes les régions, les Mias, Lacroix, Darrouy, Dauga, Boniface, André Herrero, Maso, Berbizier, Garuet, Dintrans, Roumat, Lagisquet et des dizaines et des dizaines d’autres que vous retrouverez sur notre diaporama signé Michel Bardin rejoignirent pour l’occasion quelques grands noms du sport comme Michel Jazy, André Darrigade ou Yannick Noah, ou le président de la FFR Pierre Camou. Ce fut chaud, ce fut fraternel et Denis Lalanne nous prie de remercier chaudement tous ses amis venus si nombreux et plutôt deux fois qu’une.

Jacques Verdier
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?