Bayonne rigole moins à l'extérieur...

  • Bayonne rigole moins à l'extérieur...
    Bayonne rigole moins à l'extérieur...
Publié le , mis à jour

L'Aviron Bayonnais se déplace ce soir (20h45) sur la pelouse de Perpignan. Au delà de la difficulté d'aller s'imposer sur la pelouse d'Aimé-Giral, c'est le parcours des Basques à l'extérieur qui peut leur faire craindre une nouvelle désillusion.

Pour prétendre au Top 14, il faut être solide à domicile. Ça, Bayonne sait faire. Douze matchs, 11 victoires et un seul accroc, et de peu face au leader lyonnais. Mais pour viser l'élite du rugby français, il faut aussi aller chercher quelques points à l'extérieur. C'est ici que le bât blesse pour l'Aviron.

 

Deuxièmes du championnat pour le moment et quasiment assurés de participer aux phases finales, les Bayonnais auraient pu, peut être, grâce à un meilleur parcours loin de leurs bases, titiller un peu plus le LOU. En 12 matchs, les joueurs de Vincent Etcheto ne sont allés chercher que quatre succès à l'extérieur, récoltant au passage sept défaites. Et quelques unes qui marquent les esprits comme à Mont de Marsan (38-15), à Aurillac (23-10) ou la semaine passée à Montauban (29-3).

 

En difficulté chez les « petits »

 

A propos du match de Montauban, Vincent Etcheto déclarait : « Nous n'avons pas été bons en défense, dominés dans la conquête, faibles en attaque, le résultat est tout à fait logique ». Allant jusqu'à dire que c'était « un match vraiment pourri ». Des difficultés de jeu loin de Jean-Dauger qui ont coûté quelques points surtout face à des adversaires que l'on peut considérer comme abordables.

 

Les Bayonnais se sont en effet inclinés du côté de Dax (15e) en début de saison, à Aix-en-Provence (16e) ou encore à Tarbes (13e). Trois équipes à la lutte pour la maintien. Bien sûr, le parcours des Ciels et Blancs est à saluer. Mais imaginez que Bayonne ait remporté ces trois matchs. Un duel avec le LOU jusque dans les dernières journées aurait pu s’amorcer.

 

Le match de ce soir propose un choc pour les phases finales face à Perpignan, pour l'instant installé à la cinquième place. Mais là encore, Bayonne a pour le moment mal négocié ces confrontations directes. Avec un nul à Colomiers (6e), une défaite à Lyon ou encore à Aurillac (3e), l'Aviron joue ce soir un match décisif dans la course aux phases finales. Une place qu'il aurait pu assurer depuis longtemps en grappillant quelques points de plus à ses adversaires directes.

 

Calendrier chargé en perspective

 

Outre Perpignan ce soir, le calendrier des Basques à l'extérieur leur réserve encore quelques gros obstacles. Dans deux semaines, ils rendront visite à Narbonne, actuellement 12e, puis lors de l'avant dernière journée, Bayonne ira défier Béziers pour un dernier choc au sommet avant les phases finales.

 

L'Aviron Bayonnais serait donc bien inspiré d'obtenir une cinquième victoire à l'extérieur cette saison dès ce soir à Perpignan. Surtout après deux défaites consécutives à l'extérieur. Histoire d'assurer quasiment de manière définitive sa deuxième place, de conclure avec un succès de prestige sa très bonne saison et de préparer sereinement les phases finales d'accession.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?