L'Usap assure l'essentiel

  • L'Usap assure l'essentiel
    L'Usap assure l'essentiel
Publié le , mis à jour

En dominant avec autorité les dauphins bayonnais, les Catalans ont fait une bonne opération et se sont mis à l'abri d'une éventuelle remontée de leurs concurrents. L'Usap est toujours en course.  

Perpignan 23 - 10 Bayonne

Par Simon VALZER, envoyé spécial

 

Résumé du match

Placés face à un vent puissant et constant, les Bayonnais se sont appliqués à jouer essentiellement à la main pendant le premier acte. Dans un premier temps de façon stérile, car trop souvent pris par la défense catalane pour développer leur jeu large-large. Mais progressivement les Basques ont trouvé les failles, et multilplié les franchissements qui ne se sont malheureusement pas concrétisés en point en raison de la maladresse du jeune ouvreur Méret. Plus dominante en mêlée, en touche et dans l'axe, l'Usap s'est montrée plus réaliste en inscrivant trois pénalités. L'écart à la pause (9-0) aurait néanmoins pu être plus conséquent si Vivalda n'avait pas échappé le ballon au moment de l'aplatir juste avant la pause. Au retour des vestiaires, l'Usap passa la vitesse supérieure, et profita des erreurs basques pour marquer : sur un ballon relâché de Haare, d'abord, qui fut aussitôt dégagé au pied par un Catalan et sous lequel Chouzenoux fut trompé par le rebond. Un Catalan servit alors Ecochard qui fila sous les perches. Quelques minutes plus tard, ce fut au tour de Mafi d'intercepter une passe bayonnaise et de laisser Pujol sprinter sur 50 mètres pour marquer. L'essai en contre du jeune Bayonnais Tisseron, qui vivait la son premier match de Top 14, fut anecdotique.

 

Le tournant - l'interception de Mafi

Le centre catalan crucifia les derniers espoirs basques en interceptant une passe basque pour envoyer Jean-Bernard Pujol a l'essai au terme d'un sprint de 50 mètres. Cet essai assomma les Bayonnais, qui comprirent que le match, et le bonus défensif, était définitivement perdu.

 

L'homme du match - Tevita Mailau

Face à l'une des meilleures mêlée du championnat, l'ancien joueur de Mont de Marsan a été impérial, et a fait souffrir son vis à vis bayonnais Choirat. Actif dans le jeu, et agressif dans les zones de rucks, il a contribué au travail de sape mené par l'Usap en première mi temps.

 

FICHE TECHNIQUE

A Perpignan - Jeudi 20h45 - 8214 spectateurs

Arbitre : M. Blasco-Baqué (MPY)

Evolution du score : 3-0, 6-0, 9-0, (MT), 16-0, 16-3, 23-3, 23-10 (score final).

 

Perpignan : 2E Bousquet (43e) Pujol (56e), 2T Bousquet (44e, 57e), 3P Bousquet (12e, 26e, 40e)

Blessés : Cheron (tendon d'achille), Artru (genou)

 

Bayonne : 1E Tisseron (77e), 1DG Méret (78e), 1P Rouet (53e)

Blessés : Monribot (genou), Poki (cheville)

 

PERPIGNAN : 15. Bousquet ; 14. Pujol (22. Farnoux 70e), 13. Mafi, 12. Torfs, 11. Artru; 10. Allan (21. Belie 62e), 9. Ecochard (20. Descons 62e); 7. Beaux (19. Brazo 54e), 8. Chateau (Cap.) 6. Strokosch ; 5. Kulemin, 4. Vivalda (18. Charlon 54e); 3. Cheron (23. Ion 2e), 2. Genevois (16. Terrain 54e), 1. Mailau (17. Forletta 60e).

BAYONNE : 15. Tisseron ; 14. Hegarty, 13. Fuster, 12. Lovobalavu, 11. Laveau ; 10. Meret, 9. Rouet (20. Henry 63e); 7. Mamouyet (8. Haare 72e), 8. Haare (19. Van Lill 49e), 6. Monribot (Cap.) ( 22. Chouzenoux 10e) ; 5. Taele (21. Visensang 67e), 4. Gayraud (18. Huete 48e); 3. Choirat (23. Peikrishvili 63e), 2. Arganese (16. Van Vuuren (52e), 1. Iguiniz (17. Bordenave 67e).

 

Les meilleurs

Bousquet, Mafi, Mailau, Chateau, Allan, Ecochard, Pujol ; Rouet, Méret, Taele, Marmouyet.

 

Les buteurs

Bousquet (3P/3, 2T/2, 0DG/1) ; Méret (0P/2), Rouet (1P/1).

Simon Valzer
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?