A la poursuite du Jean Prat

  • A la poursuite du Jean Prat
    A la poursuite du Jean Prat
Publié le , mis à jour

Après avoir fait un tour d’horizon des huit prétendants à la montée en Pro D2, notre site vous propose un nouveau cycle qui va s’intéresser aux autres formations de la Fédérale 1

Celles qui, en dépit d’un parcours sportif remarquable, ne seront pas en mesure de disputer le droit d’évoluer au niveau supérieur... Un droit qui se trouve pourtant au fondement de n’importe quel championnat sportif, partout dans le monde. Partout… sauf dans le rugby français et en Fédérale 1, ce championnat qui, depuis cette année, s’est scindé en deux, séparant les riches et les mois riches.

Sur le terrain, l’écart n’est pourtant pas si immense. Nombre de ces derniers n’ont pourtant pas démérité, même face aux gros bras du championnat. Malgré tout, ils suivront une autre route. Celle du Jean-Prat, le traditionnel championnat de France des clubs, qui courronnera le meilleur club de l’élite amateur. Une récompense aujourd’hui symbolique, qui n’ouvre pas le droit d’évoluer en Pro D2. Mais qui reste prestigieuse, et disputée, comme vous pourrez vous en apercevoir au fil des semaines. Nous commencerons ce tour d’horizon par les clubs de Castanet, Limoges et Chambéry.

Simon Valzer
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?