Béziers stoppe l'hémorragie

  • Béziers stoppe l'hémorragie
    Béziers stoppe l'hémorragie
Publié le , mis à jour

Dans un match agréable, les Héraultais ont disposé d'Albi. Ils écartent les Tarnais de la course à la demi finale et se relancent après une longue période de disette. Ils pourront même regretter le bonus offensif oublié en route.

Résumé

 

Béziers s'impose et met fin à sa (longue) disette. Dans un match agréable, où Albi a opposé une grande vaillance défensive à des Héraultais globalement dominateurs, Béziers est parvenu à ses fins et recolle au haut de tableau, tout en se rassurant après une période difficile (six matchs sans victoires). Pas vraiment distancés avant le dernier quart d'heure, les Tarnais n'ont toutefois jamais été en mesure d'inquiéter les Biterrois. Trois beaux essais sont venus récompenser la domination des locaux, par l'arrière Peyras-Loustalet, puis par l'ailier Morad Touizni et enfin par Eloi Massot. Les Biterrois pourront s'en vouloir d'avoir encaissé un essai par Ledua Mau, à la 76e minute, qu'ils auraient pu éviter avec un peu plus de concentration. Cet essai les prive en effet d'un bonus qui aurait été bienvenu.

 

Tournant du match

 

L'essai de Morad Touizni. À 13-3 pour Béziers, l'essai de Morad Touizni transformé par Munro, survenu à la 70e minute, tuait définitivement tout suspense en portant le score à 20 à 3. Les Albigeois ne s'en remettraient pas. À ce moment du match, menant deux essais à zéro, les locaux pouvaient entrevoir le bonus offensif.

 

 

Essai du match

 

L'essai de Peyras-Loustalet. Modèle de vitesse et de timing, la première réalisation du match permettait aux locaux de créer un premier écart alors qu'Albi était jusqu'alors bien en place dans la rencontre. Josaïa Vakacegu, très véloce, perçait plein champ en cassant deux plaquages. Il ne lui restait plus qu'à fixer le dernier défenseur pour décaler Jean-Baptiste Peyras-Loustalet qui filait entre les perches non sans résister à une ultime « cuillère » de Morgan Marchini. Du grand art !  

 

Homme du match

 

Une fois n'est pas coutume, ce sont plutôt deux joueurs qu'il convient de mettre en évidence. La paire de centres de Béziers, Josaïa Vakacegu et Jordan Puletua ont en effet livré chacun dans leur registre une prestation majuscule, réussissant à ouvrir de belles brèches dans la défense tarnaise. Appuis de feu, vitesse supersonique, technique individuelle de haut vol, les deux centres multiplient les qualités communes. Vakacegu le créateur, Puletua plus percutant. Les deux hommes sont de vraies bombes sur qui il est très difficile de défendre. Ils sont impliqués dans tous les bons coups de leur équipe.

 

À BEZIERS – Samedi 13 h 45 – 4 000 spectateurs

Arbitre : M. Delpy (île de France).

Evolution du score : 3-0, 3-3, 10-3 (MT) ; 13-3, 20-3, 20-8, 27-8.

 

Béziers : 3E Peyras-Loustalet (28e), Touizni (70e), Massot (79e) ; 3T Munro (28e, 70e), Suchier (79e) 2P Munro (15e, 45e,

Cartons jaunes : Valentine (58e), Puletua (72e).

 

Albi : 1E Mau (76e) ; 1P Lagarde (26e).

Cartons jaunes : Chollon (58e), Hamadache (65e).

 

ALBI 15. Marchini ; 14. M. Le Bourhis (20. Mau 31e), 13. Taumoepeau, 12. Rojas Alvarez (21. Barthélémy mt), 11. Naqiri ; 10. Lagarde, 9. Chateauraynaud (22. Rick 71e), 7. Farré, 8. Tonga (3. Sheklashvili 66e), 6. Calas (19. Chollon 48e) ; 5. Damiani (18. Maisuradze 62e), 4. André (cap.) ; 3. Sheklashvili (23. Hamadache 48e), 2. Ponnau (16. Fray mt), 1. Dedieu (17. Curie mt).

 

BEZIERS 15. Peyras-Loustalet ; 14. Gmir, 13. Puletua, 12. Vakacegu (20. Suchier 78e), 11. Touizni ; 10. Munro (21. Max 77e), 9. Valentine ; 7. Ramoneda (19. Massot 71e), 8. Lomidze (22. Meité 55e), 6. Bourdeau ; 5. Battye (cap.), 4. Lokotui (18. Lambey 55e) ; 3. Tokotuu (23. Stragiotti 49e), 2. Fualau (16. Pinto-Ferrer 65e), 1. Lafon (17. Manukula 65e).

 

LES MEILLEURS

Béziers : Vakacegu, Munro, Puletua, Touizni ;

Albi : Marchini, André, Damiani.

 

LES BUTEURS

Munro : 2T/2, 2P/2, 0DG/1 ; Suchier : 1T/1. Lagarde 1P/2, 0T/1.

 

 

David Bourniquel

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?