Caravaca : «Nous avons rempli notre mission»

  • Caravaca : «Nous avons rempli notre mission»
    Caravaca : «Nous avons rempli notre mission»
Publié le , mis à jour

Le manager général de Blagnac-Saint Orens féminin, Richard Caravaca, se réjouit de la qualification de son club pour les demi-finales du championnat. Mais veut absolument ramener quelque chose de son déplacement à Lille la semaine prochaine.

Cette saison en Top 8 est une belle réussite pour votre équipe qui va parvenir à se qualifier. Êtes-vous un manager heureux ?

Oui, je suis très satisfait du travail accompli par mes joueuses et par mes entraîneurs. Notre objectif de qualification est atteint, nous avons donc rempli notre mission fixée en début de saison. Le BSORF voulait rester dans la continuité de la saison passée, où il était déjà parvenu en demi-finale. Nous sommes comblés d’y être parvenus. Le club a su garder un effectif stable, renforcé de quelques bons éléments et des jeunes joueuses qui s’affirment. Nous sommes en course pour le titre alors qu’il y a peu nous jouions le maintien. Je prends conscience de tous les progrès que nous avons réalisés.

Pouvez-vous viser plus haut ?

Oui, même si ce sera très difficile. À ce niveau-là, toutes les équipes se valent. Les matchs couperets vont se jouer sur des détails. Nous ferons de notre mieux sur le terrain et nous verrons bien comment se déroulent les événements.

Vous vous déplacerez à Lille en avion ce week-end, pour le compte de la dernière journée. Ce n’est pas commun pour un club féminin que de mettre tant de moyens pour un simple match de championnat…

Oui, nous désirons mettre toutes les chances de notre côté pour essayer de ramener au moins un point de Lille. Les Lilloises sont leaders de la poule unique et nous aimerions les éviter en demi-finale. Pour cela, nous devons consolider notre troisième place. Ramener un point serait un très bon résultat. Il est hors de question que le BSORF fasse une impasse à Lille. Ces Lilloises forment une équipe très rugueuse, âpre - surtout devant - et encore plus lorsqu’elles évoluent à domicile. Mais nous y allons pour faire le meilleur match possible !

Vous managez toutes les équipes de la section féminine. Quelle sera votre stratégie de développement à l’avenir ?

Nous allons axer nos efforts sur la catégorie des cadettes. Nous aimerions bâtir une équipe forte pour la saison prochaine dans cette catégorie d’âge et pourquoi pas, en plus, une équipe de rugby à VII. Cette année, nos cadettes n’ont pas pu se qualifier. Pourquoi ne pas se fixer la qualification comme objectif dans cette catégorie d’âge pour la saison à venir ? Nous sommes conscients que notre avenir passe par la formation.

On vous sent épanoui dans votre rôle. Vous serez toujours là la saison prochaine ?

J’ai eu du mal à me lancer car il y a beaucoup d’équipes à gérer. Cela représente énormément de travail. Mais désormais je suis rodé. Je travaille déjà activement sur la saison prochaine et oui, je serai toujours manager du BSORF en 2016-2017.

Propos recueillis par David Bourniquel

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?