Landreau : « 80 minutes pour déjouer les pronostics »

  • Landreau : « 80 minutes pour déjouer les pronostics »
    Landreau : « 80 minutes pour déjouer les pronostics »
Publié le , mis à jour

Outsiders assumés de leur demi-finale face aux Harlequins, les Grenoblois du directeur sportif Fabrice Landreau comptent miser sur l’effet de surprise pour surprendre les Anglais. Et qui sait, les faire douter jusqu’à s’ouvrir le chemin vers une finale à Lyon...

Après leur défaite de la semaine dernière face aux Saracens, les Harlequins ont fait de la Challenge Cup leur objectif prioritaire. Pas forcément une bonne nouvelle pour le FCG…

Il est certain que s’ils veulent sauver leur saison et disputer la Champions Cup, le chemin le plus court pour les Harlequins passe par le Challenge, une compétition qui leur a déjà réussi à plusieurs reprises (3 titres, NDLR). De ce que l’on a observé, il y a évidemment beaucoup de talent chez eux, un potentiel incroyable matérialisé par de nombreux internationaux en activité. En revanche, cette équipe a du mal à affirmer ses matchs, à l’image des difficultés qu’ils ont eues pour venir à bout des London Irish en quarts de finale. Dans leurs temps forts, ils manquent relativement d’efficacité. L’objectif pour nous sera d’attaquer très fort la rencontre, de les mettre en difficulté en nous montrant très offensif.

De les faire douter, en somme…

C’est exactement cela. On imagine qu’ils ont vu notre défaite contre Castres, mais aussi nos dernières victoires qui se sont souvent jouées dans le money time, contre Oyonnax, le Connacht. Au vu de ces matchs, ils peuvent légitimement estimer que s’ils se montrent patients, ils n’ont pas trop de soucis à se faire. Quant à nous, nous devrons élever notre niveau. Et si nous y parvenons, cette équipe est effectivement à même de douter.

Grenoble se déplacera avec un statut évident d’outsider. Son meilleur atout ?

Cela fait 23 ans que le club n’a pas disputés de finale… Même si nous sommes des outsiders, nous voulons faire vivre ça à notre public. Nous avons 80 minutes pour déjouer tous les pronostics, et surtout montrer que nous sommes capables de réaliser quelque chose de bien en termes de contenu. Cette semaine, il n’y avait que des leviers positifs à activer pour ce groupe qui se construit depuis maintenant deux saisons.

Précisément depuis un match amical face aux Harlequins…

Le symbole est là, c’est vrai. Là aussi, c’est un point commun qui nous lie aux Harlequins. Le contexte était toutefois différent pour eux puisqu’à l’époque, tous leurs joueurs n’étaient pas disponibles et qu’ils avaient aligné une équipe bis. Mais pour nous, ce match avait compté, puisqu’il nous avait permis de faire le plein de confiance et de réaliser un superbe début de saison. La fin s’était avérée un peu moins à la hauteur, et j’espère que de ce point de vue, celle-ci ne lui ressemblera pas…

Si certains joueurs comme Héguy, Hand ou Mignot effectuent leur retour, vous devrez toutefois vous passer de votre numéro huit Rory Grice, élément essentiel de votre dispositif. Sachant que celui-ci n’avait été opéré de la main voilà une quinzaine de jours seulement, avez-vous vraiment espéré pouvoir l’aligner ?

Un peu malgré tout surtout lorsque l’on connaît le bonhomme, avec qui tout est possible… Rory a fait sa coque de protection en début de semaine, mais les paramètres qu’il ne maîtrisait pas étaient trop nombreux pour prendre le risque de l’aligner dès ce vendredi. La décision a finalement été prise assez rapidement.

L’absence de Grice, conjuguées à celles de Roodt et de Kimlin, vous prive de vos meilleurs porteurs de balle. De quoi faire évoluer votre organisation offensive et vos intentions de jeu ?

Non, absolument pas. Nous sommes à fond dans ce que l’on fait, on croit en notre projet, donc ces absences ne vont pas influer sur notre volonté d’imposer notre jeu et de tenir le ballon. Pour tout vous dire, je ne vois pas comment nous pourrions changer notre fusil d’épaule à ce moment de la saison. Je n’ai absolument aucune crainte à ce sujet.

Nicolas Zanardi
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?