«Les Vipères» prêtes à mordre

  • «Les Vipères» prêtes à mordre «Les Vipères» prêtes à mordre
    «Les Vipères» prêtes à mordre
Publié le , mis à jour

Pour leur première année d’existence, les « Vipères » de Laroque-des-Albères se sont qualifiées pour le tableau final du championnat de France à VII.

Pour un coup d’essai, n’ayons pas peur des mots, c’est un véritable coup de maître qu’ont réalisé les « vipères » de Laroque-des-Albères en obtenant la qualification pour le tableau final du championnat de France à VII qui aura lieu à Calgon le 21 et 22 mai. « Les résultats dépassent largement nos espérances, confie « Fred » Duch, le responsable principal de cette jeune structure. Cette année, nous avions pour ambition de bien figurer au sein du championnat, d’envisager la qualification pour la première phase, ce qui était un objectif raisonnable. Jamais nous n’aurions pensé nous retrouver parmi les dix meilleures équipes françaises et que nous serions vices championnes du Grand-Sud. Il est vrai que nous avons un bon groupe. Mais, sincèrement, les filles nous ont fait un beau cadeau. Elles nous ont surpris. Quand nous avons monté la structure, notre intention était un jour de disputer la phase du championnat de France, mais pas avant 2018 ! »

Une marge de progression

Quoi qu’il advienne à l’issue du tournoi final du 21 et 22 mai prochains, la saison est d’ores et déjà réussie. C’est lors de cette seconde phase qu’elles sont montées en puissance en prenant le meilleur sur des formations chevronnées telles que Montpellier, Saint-Orens – Blagnac, Lunel, Villefranche-de-Rouergue, etc. La seule formation qui a posé des problèmes aux Catalanes c’est celle du Toulouse FCTT, le lauréat de cette compétition Grand-Sud. « Le groupe a une belle marge de progression », ajoute Frédéric Duch. Ce dernier et son comité directeur planchent déjà sur la mise en place de la saison prochaine. La mise en place d’une équipe à XV était envisagée. Or une certaine carence au niveau de l’effectif oblige les « Vipères » à s’engager à nouveau dans la pratique du VII. Elles risquent d’être encore plus redoutables. Leurs prochains adversaires sont désormais prévenus.

Le groupe : Badie, Bardut, Berdaguer, Bouras, Castano, Candido, Clabaux, Coll, M. et L. Diaz, Farres, Ferrer, Gomez, Mesrali, Pla, Poch, Pons, Rapidel, Roch, Maeva et Marine Rodriguez, Sanchez.

Didier Navarre
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?