L’UBB doit relever la tête

  • L’UBB doit relever la tête
    L’UBB doit relever la tête
Publié le , mis à jour

Après avoir perdu 3 matchs de suite importants dans la course à la qualification pour les phases finales, l’UBB à l’occasion de renouer avec le succès en l’emportant face au Stade Français. Le groupe doit relever la tête et se regarder dans les yeux.

Racing, Clermont, La Rochelle, trois défaites qui ont fait mal à Bordeaux dans la course aux barrages. Maintenant les hommes d’Ibanez n’ont plus le choix, il faut s’imposer face au Stade Français, une équipe en crise. Pour le manager général de l’UBB ces deux semaines de préparation ont permis au groupe de se retrouver : «

L’objectif c’est de remettre à gagner, surtout à domicile. Les garçons sont impliqués depuis la reprise. Il y a du respect les uns envers les autres, on les encourage en personne à se responsabiliser ». Matthew Clarkin le disait dans nos colonnes c’est un groupe qui ne se parle pas assez, à tel point que Raphael Ibanez demande un peu plus d’auto-gestion : « Il ne faut pas que ce soit tout le temps moi qui dis les vérités à mon groupe. Il faut qu’ils se parlent entre eux ». Des tauliers comme Heini Adams, Matthew Clarkin ou encore Louis Benoit-Madaulle ont pris la parole durant cette mini-trève.

C’est surtout dans le jeu que Bordeaux doit s’améliorer. Les coéquipiers d’Adam Ashley-Cooper souffrent d’une inefficacité flagrante depuis quelques semaines « On essaie d’être un peu plus précis dans nos lancements de jeu. Les arrières doivent aider les avants, qui doivent se concentrer sur la conquête mais aussi aider dans les zones de rucks ». L’ancien talonneur du XV de France l’a bien compris, la victoire passera par le collectif et il l’a répété plusieurs fois lors de la conférence de presse.

Engranger avant les grosses rencontres

Espérons que le séjour à San Sébastien entre joueurs a renforcé la cohésion de l’équipe car sur cette fin de saison, ils doivent quasiment réussir un sans-faute.

Sur les cinq dernières journées, l’UBB se déplace 3 fois, dont deux visites à Toulon et Montpellier. Autant dire que face à Castres et Toulouse ses concurrents directs pour la place de barragiste, Bordeaux part avec un handicap. Il va falloir faire un exploit majuscule à l’extérieur. Mais surtout prendre le maximum de point à domicile.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?