Quel suspense !

  • Quel suspense !
    Quel suspense !
Publié le , mis à jour

 L’UBB semblait voguer vers une victoire facile avant de se faire remonter, mais un ultime sursaut d’orgueil a sauvé les meubles.

Le match

 

Bordeaux a enfin retrouvé le chemin de la victoire. Mais que les Bordelais se sont fait peur. Ils menaient 25 à 6 à la mi-temps avant de se voir les Parisiens remonter à 25 partout grâce à trois essais marqués en treize minutes, dont deux en trois minutes. Mais Bordeaux a su s’arracher contre ce vent mauvais et marquer in extremis l’essai salvateur par Talebula grâce à une feinte du jeune demi de mêlée Daubrère. Les Bordelais ont quand même tiré les bénéfices d’une excellente première mi-temps, riches de mouvements collectifs d’envergure.

 

Le tournant

 

L’essai gag de Bosman qui vint plonger derrière un regroupement que semblaient maîtriser les Bordelais. Il fit figure de coup de massue pour les Bordelais et fit passer un terrible frisson dans le Matmut Atlantique.

 

L’essai

 

Le premier essai conclu par Adam Ashley-Cooper après une belle séquence et une bone transmission du Néo-Zélandais Hickey.

 

L’événement

 

La blessure de Heini Adams, évacué sur civière. Le pauvre semblait touché, mais il semblait aller mieux quelques minutes plus tard. Son remplaçant Gauthier Daubrère fut tout de suite à la hauteur.

 

L’homme du match

 

Grosse partie du troisième ligne néo-zélandais Luke Braid, très actif et très efficace.

 

Les meilleurs

 

A Bordeaux: Braid, Dubié, Madaule, Marais,

A Paris: Sinzelle, Parisse, Nicolas.

 

Jérôme Prévot
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?