Une lueur d’espoir

  • Une lueur d’espoir Une lueur d’espoir
    Une lueur d’espoir
Publié le , mis à jour

Reléguées, les «Coccinelles» espèrent encore conserver leur place sur tapis vert, après une saison difficile. Pour cela, Olivier Hoen motive ses troupes et garde espoir pour la saison prochaine.

Elles savaient que la marche serait haute, très haute. Finalistes du championnat fédéral la saison dernière, à la surprise générale, les « Coccinelles » du GUC (Grenoble Université Club) ont souffert cette saison. Le bilan est faible : trois petits points récoltés au classement, sous la forme d’un match nul et d’un bonus défensif. Pourtant elles ont espéré jusqu’au bout et un dernier match décisif à Nanterre, qu’elles avaient battu en demi-finale la saison dernière. Elles ont finalement perdu (8-16).

Amputée de la moitié du groupe de la saison dernière (entre grossesses, blessures, mutations professionnelles, études), il a fallu reconstruire, difficile quand il a fallu affronter les quatre futurs qualifiés d’entrée de jeu. « Lors du premier match, la moitié de l’équipe avait un mois de rugby, souffle Olivier Hoen. Chez les filles, comme chez les garçons, la formation prend du temps ! On a mis la moitié de la saison à se mettre au niveau et on devient performants seulement maintenant. Dans tous les cas, je félicite les filles. Elles n’ont jamais lâché. Nous avons toujours été plus de trente à l’entraînement. »

Une lettre à la FFR

En coulisses aussi l’équipe ne lâche rien. En fin de semaine dernière, elle a envoyé un courrier à la FFR pour rappeler qu’elle était candidate à un éventuel repêchage. Avec les difficultés rencontrées par quelques clubs, une place pourrait se libérer.

« Normalement, l’USAP devrait être relégué en Fédérale, rappelle le technicien. Cela libérerait une place qui devrait se jouer entre Nerac ou nous. Mais Nerac a fait deux fois forfaits. Cette saison fut une belle expérience. On mériterait une deuxième chance. Si on connaissait le même résultat l’année prochaine, on insisterait pas ! »

Sébastien Fiatte

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?