L'USAP coule Provence Rugby

  • L'USAP coule Provence Rugby
    L'USAP coule Provence Rugby
Publié le , mis à jour

Perpignan s'impose logiquement face à Provence Rugby 31-17 et est toujours en courses pour les phases finales.

Perpignan 31 - 17 Provence rugby

Par Lucas Vola 

 

Résumé de la rencontre

Trop court physiquement en deuxième mi-temps, Provence Rugby n’a pas su rivaliser après la pause avec une équipe catalane pas toujours propre techniquement, mais solide à domicile. Pourtant, tout avait bien commencé pour les visiteurs. Sur le coup d’envoi, Dewalt Duvenage récupère le ballon dans ses 22 et manque son dégagement. Un crochet et un plongeon plus tard, Riaan Swanepoël donne l’avantage à son équipe dans un stade complètement éteint (0-7). Mais les Provençaux n’ont tenu le rythme que l’espace de quarante minutes avant de craquer. Décomplexés et joueurs, ils se sont heurtés à une équipe de l’USAP réaliste avec cinq essais marqués qui, sans être très impressionnante, s’est donnée les moyens de croire encore aux barrages avec cette victoire. Pour Provence Rugby en revanche, la descente n’a jamais paru aussi proche même s’il un dernier espoir subsiste.

 

Le tournant de la rencontre

Pendant une mi-temps, Provence Rugby avait fait jeu égal avec les Catalans, répondant coups pour coups. Mais à la 45e minute, quand Dewaldt Duvenage se faufile au ras d’un ruck pour aplatir le ballon en filou, c’est l’essai de trop pour les visiteurs. Le dernier du championnat ne s’en remettra jamais. Toujours volontaires, les Provencaux tenteront bien quelques mouvements. Des ambitions vaines car trop souvent anéanties par des erreurs techniques et de nombreuses pertes de balles.

 

Joueur de la rencontre - Lifeimi Mafi

Si le match était dédié à son partenaire du centre, David Marty, qui jouait probablement sa dernière rencontre à Aimé Giral, c’est bien Lifeimi Mafi qui s’est montré le plus dangereux ce vendredi. Le Catalan a fait beaucoup de dégâts dans la défense provençale avançant à chaque impact. Et ce n’est pas une sortie sur saignement qui le ralentira puisqu’il sera aussi tranchant à son retour. Une belle performance couronnée d’un essai à la 35e minute.

 

L’essai de la rencontre - Julien Farnoux 79e

Les 8 000 spectateurs l’attendaient mais le point de bonus a peiné à arriver. Il aura fallu attendre la toute dernière minute pour que Julien Farnoux trouve enfin la faille dans la défense de Provence Rugby. Sur un beau mouvement derrière une mêlée, les Catalans enchaînent et délivrent enfin Aimé Giral qui n’attendait que ça. 

 

FICHE TECHNIQUE

À Perpignan - Vendredi 19 heures – 8617 Spectateurs

Arbitre : M.Hourquet (Midi-Pyrénées)

Evolution du score : 0-7, 5-7, 5-10, 10-10, 17-10, 17-17 (MT) 24-17, 31-17

 

Perpignan : 5E Michel (7e) Basilaia (22e) Mafi (34e) Duvenage (47e) Farnoux (80e) , 2T Bélie (35e, 47e) Selponi (80e)

Carton jaune : Ion (24e)

 

Provence Rugby : 2E Swanepoel (1e) Caneda (36e) , 1P Sola (11e), 2T Sola (2e, 37e)

 

PERPIGNAN : 15. Farnoux ; 14. Pujol, 13. Marty (12.Mafi 61e) , 12. Mafi (21. Torfs 52e), 11. Michel ; 10. Bélie (22. Selponi 61e), 9. Duvenage (20. Descons 72e)  ; 7. Perez, 8. Chateau (Cap.), 6. Basilaia  (23. Mchedlishvili 26e-40e) (19. Rabat 55e); 5. Chalureau, 4. Vilaceca (18. Charlon 60e) ; 3. Ion (23. Mchedlishvili 64e), 2. Carbou (16. Genevois 44e), 1. Mailau (17. Becasseau 52e-64e).

 

PROVENCE RUGBY: 15. Cestaro ; 14. Labarthe (Cap.) (21. Vakacegu 48e), 13. Marrou, 12. Swanepoel, 11. Caneda ; 10. Sola (22. Hecker 52e), 9. Berger (20. Cecot 25e); 7. Munoz (18. Longepee 18e), 8. Bornman, 6. Molcard ; 5. Navickas, 4. Nasiga (N'Diaye 53) ; 3. Assi (23. Moreno-Rodriguez 52e), 2. Tuapati (16. Lescadieu 60e), 1. N'diaye (17. Zakashvili 52e).

 

Les buteurs

Bélie (2T/4) , Sola (2T/2, 1P/1)

 

Les meilleurs

Mafi, Chateau, Michel ; Nasiga, Caneda

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?