Les Bleus qualifiés pour la Cup

  • Les Bleus qualifiés pour la Cup
    Les Bleus qualifiés pour la Cup
Publié le , mis à jour

Vainqueur facilement du Canada hier soir (42-5), l’équipe de France à 7 s’est brillamment qualifiée pour les quarts de finale de la Cup en battant pour son premier match de la journée de samedi les Etats-Unis sur le score de 24 à 12.   

« On a fait la moitié du boulot ». Tout sourire, le manager Jean-Claude Skrela ne cachait pas sa joie après la très belle victoire de ses joueurs face aux Etats-Unis (24-12). Une victoire synonyme de qualification pour les quarts de finale de la Cup. Une performance que les Bleus n’avaient, jusque-là, réussi que deux fois cette saison, en Afrique du Sud et à Singapour. « Sans vouloir faire le riche, c’était le minimum syndical lorsqu’on reçoit une étape à domicile, commentait Julien Candelon. On avait la charge de faire rester les gens au stade. De ce côté, c’est déjà réussi. »

La rencontre avait pourtant bien mal débuté pour les joueurs de Frédéric Pomarel. L’ailier américain Perry Baker, ancien joueur de football américain, se défaisait de la défense de Virimi Vakatawa pour inscrire le premier essai de la rencontre. Mais, portés par un soutien sans faille d’un public estimé à cet instant de la journée à environ 12000 spectateurs, les Français ont très vite réagi et égalisé dans la minute suivante par l’intermédiaire de Stephen Parez (7-7). Dall Igna doublait la mise très rapidement (12-7). Jean-Bouin, tout acquis à la cause tricolore, s’enflammait. A juste titre. Les Bleus étaient en feu. Parez signait juste avant la mi-temps un doublé (19-7).

En seconde période, les joueurs de Frédéric Pomarel continuaient sur leur lancée, ne baissant jamais la garde. Au final, victoire logique face à un adversaire qui pointe à la 5e place du circuit mondial. « Nous n’avons pas gagné petitement, s’enthousiasmait Jean-Claude Skrela, fier de ses troupes. Désormais, il faut être capable de montrer de la constance. »

 

Le rendez-vous est pris. Les Bleus affronteront l’Argentine à 15h30 pour leur dernière rencontre de la poule. Une équipe qui réussit assez peu aux tricolores. « Ça va être épais », confirmait Candelon. De cette rencontre dépendra le nom de l’adversaire en quart de finale de la Cup. Nouvelle Zélande ou Kenya ? Les Bleus ont presque le loisir de choisir leur chemin. « Il ne faut pas calculer, précisait Candelon, avant de partir se reposer. La dernière fois qu’on pensait s’ouvrir une voie plus facile en jouant contre le Kenya, c’était un Singapour et nous avions perdu (en quart de finale). Il faut que l’on joue pour gagner. » Mais aussi pour le plus grand plaisir des spectateurs de Jean-Bouin !

Arnaud Beurdeley

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?