Chavancy : «ça va nous servir de leçon»

  • Chavancy : «ça va nous servir de leçon»
    Chavancy : «ça va nous servir de leçon»
Publié le , mis à jour

Entré en deuxième période péridoe, Henry Chavancy le trois-quarts centre du Racing 92 n'a pu inverser le cours de cette finale... 

Avez-vous lâché les chevaux trop tard, dans ce match ?

On a essayé de revenir au score dans les dix-quinze dernières minutes. On voulait marquer cet essai mais on s’est fait contrer et on prend deux pénalités qui scellent le sort du match. Je préfère perdre en ayant tout donné. Ça ne s’est pas joué sur un coup de dés comme l’an dernier contre les Saracens en quarts de finale. 

Le fait d’avoir perdu votre charnière Machenaud / Carter en cours de match vous a-t-il perturbé ? 
Ce n’est pas une excuse mais c’est dommageable de perdre son numéro 9 et son numéro 10. Mais Mike Phillips et Rémi Talès ont fait des entrées de qualité. Ce n’est donc pas une excuse. On a été dominés dans tous les secteurs du jeu.

La défense des Sarries fut impressionnante. Avez-vous été surpris ?
On s’y était préparé. On voulait contourner cette défense. Mais notre défense aussi est de qualité. Eux n'ont pas marqué, non plus, que je sache... C’était fermé mais on a été un peu plus indisciplinés qu’eux, ça nous coûte la victoire.

L’an dernier, le Racing s’était effondré après sa défaite en quarts de finale contre les Saracens (11 à 12). Comment éviter un scénario similaire ?

Ça va nous servir de leçon. On est encore dans les clous en championnat, on va tout faire pour que la saison se termine en beauté. Les Saracens avaient plus d’expérience que nous. Pour savourer un succès, il faut aussi connaître le goût amer de la défaite. C’est ce qu’on a dans la bouche, aujourd'hui.

 

 

 

Marc Duzan
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?