Brive surclasse Grenoble

  • Brive surclasse Grenoble
    Brive surclasse Grenoble
Publié le , mis à jour

Dans un match complètement à sens unique, Brive a disposé sans grande peine des Grenoblois dépassés sur la pelouse d’Amédée-Doménech (45-24). Avec cette victoire bonifiée, les Corréziens peuvent toujours viser la 7e place.

Résumé du match :

 

Il n’aura fallu qu’une petite vingtaine de minutes au CA Brive pour faire la différence. Trois essais (Acquier 7e, Said Hireche 13e et Mafi 20e) et un bonus qui ont parfaitement lancé l’après-midi pour les Brivistes. Les Grenoblois n’ont jamais fait illusion dans ce match sans enjeu pour eux. D’habitude joueurs, ils ont été privés de ballon par des Brivistes propres en conquête et dominateurs dans les rucks. A l’inverse, les locaux ont enchaîné de belles séquences, se montrant dangereux quasiment sur chaque action en première période. Résultat, quatre essais dans les 40 premières minutes et un score sans appel (31-3). Le second acte sera moins intense mais tout aussi chargé en essais. Le CA rajoutera deux réalisations pendant que les Isérois passeront la ligne à trois reprises. Trois essais qui feront craindre aux Brivistes pour leur bonus jusqu’au dernier moment. Une dizaine de minutes à retenir son souffle pour les supporters qui profiteront finalement d’une victoire à cinq points.

 

L’homme du match : Alifeliti Mafi

 

Pour son retour, l’ailier a livré une grosse performance. D’abord en inscrivant un essai sur une interception bien sentie (20e min). Ensuite, en étant disponible et souvent dangereux, comme lors du quatrième essai briviste où il fait une offrande à Jean-Baptiste Pejoine. Il faudra d’ailleurs une très belle défense en un contre un de Gilles Aplon pour empêcher l’Australien de marquer un essai en solitaire en première mi-temps. En seulement une heure de jeu, il a su montré qu’il revenait en forme pour cette toute fin de saison.

 

L’essai du match : Said Hirèche, 13e

 

Les Grenoblois ne sont qu’à sept points quand l’ailier briviste Alifeleti Mafi récupère une mauvaise chandelle dans le camp adverse. Sans passer par le sol, les Corrèziens enchainent les passes après contact. Teddy Iribaren, Arnaud Mignardi et Benjamin Petre touchent le ballon mais même les avants se mêlent à cette belle action. Pour preuve, c’est le capitaine Said Hirèche qui conclut une séquence où les locaux ont joué bien trop vite pour des Grenoblois dépassés. Qui a dit que le CA Brive n’était qu’une équipe de combat ?

 

 Le fait : Brive domine les rucks

 

Réputée joueuse, la formation grenobloise a eu beaucoup de mal à enchaîner les temps de jeu. La raison tient en deux mots : les rucks. Les Brivistes ne se sont pas contentés de ralentir toutes les sorties de balle, ils ont surtout réussi à beaucoup gratter. En première mi-temps, le capitaine Said Hirèche a été un véritable poison pour l’attaque iséroise. Symbole de cette domination, Teddy Iribaren qui va arracher un ballon au pied de ses poteaux. Autant de munitions récupérées qui ont permis aux Brivistes de mettre du danger et surtout empêcher Grenoble de multiplier les séquences.

 

Les meilleurs :

A Brive : Mafi, Hireche, Koyamaibole, Pointud et Petre

A Grenoble : Diaby et Jammes.

 

Fiche technique:

 

BRIVE-GRENOBLE : 45-24 (MT : 31-3)

A Brive, Stadium municipal, pelouse Amédée-Domenech

Samedi 15h

10 048 spectateurs

Arbitre : M. Attalah (comité Franche Comté)

Note : **

Evolution du score : 3-0, 10-0, 10-3, 17-3, 24-3, 31-3 (mi-temps) ; 38-3, 38-10, 45-10, 45-17, 45-24 (score final).

BRIVE > 15. Germain ; 14. Mafi (22. Galala 58e), 13. Mignardi (21. Laranjeira 67e), 12. Petre, 11. Masilevu ; 10. Ugalde, 9. Iribaren (20. Péjoine 32e) (13. Mignardi 68e-73e) ; 7. Luafutu (19. Whetton 46e), 8. Koyamaibole, 6. Hirèche (cap.) ; 5. Waqaniburotu, 4. Lebas (18. Steenkamp 56e) ; 3. Jourdain (23. Jgenti MT), 2. Acquier (16. Ribes 55e), 1. Pointud (17. Asieshvili 52e).

GRENOBLE > 15. Aplon (21. Gengenbacher 56e) ; 14. Dupont (cap.), 13. Farrell (22. Kilioni 10e-22e-56e), 12. Gelin, 11. Batlle ; 10. Bosch, 9. Saseras ; 7. Diaby, 8. Grice (19. Best 27e), 6. Hayes (20. McLeod 68e) ; 5. Jolmes, 4. Kimlin (18. Marie MT) ; 3. De Klerk (23. Edwards 53e), 2. Jammes (16. Héguy 67e), 1. Taumalolo (17. Coulson 39e).

BRIVE > 6E Acquier (7e) Hirèche (13e) Mafi (19e) Péjoine (36e) Koyamaibole (45e) Ribes (60e) ; 6T (7e, 13e, 19e, 36e, 45e, 60e, ) ; 1P (4e, ) Germain

GRENOBLE > 3E De Klerk (52e) Marie (65e) Kilioni (71e) ; 3T (52e, 65e, 71e) 1P (11e, ) Bosch

Les buteurs : Germain : 6T/6; 1P/1 Bosch : 3T/3, 1P/1

Les étoiles :

*** Koyamaibole, Mafi

** Pointud, Hirèche, Petre ; Diaby

* Waqaniburotu, Luafutu, Péjoine, Ugalde, Mignardi, Germain ; Jammes, Saseras, Bosch.​

 

Par Lucas Vola et Jérémy Fadat

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?