Vive l'ampleur !

  • Vive l'ampleur !
    Vive l'ampleur !
Publié le , mis à jour

Le public du stade Rajon a eu droit à un festival d'essais.

Le contexte :

Entre l'équipe de Tarbes qui depuis l'automne dernier est au fait de la sanction qui va la renvoyer en fédérale et celle Bourgoin dans l'attente de la décision de la DNACG, le duel était sans enjeu réel. Il. N'en a été que plus ouvert, les deux formations ayant fait le choix de le placer sous le signe du jeu.

Le match :

Avec une ouverture du score dès la deuxième minute, sur une percée de Recordier qui aurait pu ramener un essai, avec trois essais pointés en l'espace de six minutes, avec une option plus que sérieuse prise sur le bonus offensif avant même la demi-heure de jeu, Bourgoin n'a pas laissé une grosse part au suspense.

L'essai du match:

Du deuxième essai Berjalliens on ne sait s'il faut retenir la qualité de la réalisation technique ou la valeur symbolique. Au bout d'un long temps de jeu, Bosviel héritait du ballon face au dernier rideau tarbais. L'arrière berjallien choisissait de jouer au pied par dessus, récupérait le ballon dans le dos de la défense et servait Coux totalement décalé. Mais au lieu de pointer le ballon dans l'en-but, l'ailier en faisait l'offrande à Lemalu. Bosviel et Lemalu entrés ensemble sur la pelouse, pour recevoir l'hommage de Rajon, avant de rallier respectivement Montauban et Perpignan, se retrouvaient ainsi associés. Quant à Coux, il allait profiter d'autres ballons pour pointer deux essais consécutifs en cinq minutes.

Les meilleurs :

Jeff Coux s'est régalé sur l'aile de l'attaque berjallienne. Jérôme Bosviel, pour son dernier match en ciel et grenat, a lui aussi brillé par la qualité de son jeu au pied mais aussi par son investissement dans l'animation du jeu...et en pointant un essai.

Fiche technique : 

 

A BOURGOIN - Dimanche 14h20 - 4500 spectateurs Arbitre M. Mallet (Bourgogne).

Evolution du score : 3-0, 10-0, 17-0, 24-0, 31-0, 31-5 (MT), 31-12, 38-12, 45-12, 45-19, 50-19

Bourgoin : 7 E Veratau (7e), Lemalu (19e), Coux (22e, 25e), Bosviel (52e), Bouet 67e, Nicolas (80e), 6 T (7e, 19e, 22e, 25e, 52e, 67e), 1 P Bosviel (2e) TARBES : 3 E Roussarie (33e), Boukerou (45e), Nemsadze (75e), 2 T Roussarie (45e), Laharrague (75e)

Bourgoin : 15. Bosviel; 14. Nicolas, 13. Perrin (20. Bouillot 65e), 12. Veratau, 11. Coux (21. Price 45e) ; 10. Michallet (22. Bouet 45e), 9. Da Silva; 7. Léonte, 8. Lemalu (19. Barrière 59e), 6. Recordier; 5. Santoni, 4. Adamou (18. Fontaine 54e); 3. Tiedemann (17. Normand 67e), 2. Janaudy (16. Saby 45e), 1. Pivot (23. Goze 40e)

Tarbes : 15. Cros (22. Berbizier 27e) ; 14. Rubio, 13. Paulet (21. Ducau 44e), 12. Tranier, 11. Domec; 10. Laharrague, 9. Roussarie (Vergallo 47e); 7. Tuaimalo (19. Sajous 55e), 8. Nemsadze, 6. Lockley; Boukerou, Veyret (18. Antonescu 36e); 3. Koberidze (23. Giudicelli 17e), 2. Casals (16.Beziat 43e), 1. Schuster (16. Negrotto 48e)

Les meilleurs :

*** Bosviel
** Lemalu, Coux, Perrin ; Boukerou
* Da Silva, Adamou; Nemsadze, Roussarie.

Par Jean-Pierre Dunand

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?