Le recap de la 24e journée de Top 14

  • Le recap de la 24e journée de Top 14
    Le recap de la 24e journée de Top 14
Publié le , mis à jour

Après un week-end réservé aux finales européennes, le Top 14 a repris ses droits dans l’hexagone. Peu de suspense pour cette 24e journée mais plusieurs enseignements à tirer. Tour d’horizon.

Le match : Montpellier 19 — 16 Union Bordeaux-Bègles

C’était le match le plus serré de cette journée. Tout récent vainqueurs de la Challenge Cup, les Héraultais ont dû s’employer pour disposer de Bordelais joueurs. Grâce notamment à leurs avants et leur force de caractère, les hommes de Jake White ont évité le piège. Bismarck Du Plessis (65e) a répondu à Baptiste Serin (49e). Les quatre pénalités et la transformation de Demetri Catrakilis ont fait le reste.

La stat : 24.9

C’est l’écart moyen des matchs de Top 14 ce week-end. Entre les cartons de Castres, de Toulon, du Racing 92 et même, dans une moindre mesure, de Brive et Clermont, le suspense n’a pas été au rendez-vous pour cette 24e journée. Point positif, les spectateurs auront au moins vu des essais à la pelle. 49 exactement. Un record cette saison.

Le joueur : James O’Connor

Nombreux sont les joueurs qui se sont illustrés et qui ont marqué ce week-end. Mais si on ne devait en retenir qu’un, ce serait James O’Connor. L’ailier toulonnais a tout simplement inscrit un quadruplé. Certes la défense d’Agen n’a pas offert une grande opposition aux attaquants de la Rade (13-52), mais la performance reste impressionnante. En un match (4 essais), l’Australien a plus marqué que depuis le début de saison (3).

L’équipe en hausse : Brive

Si le score face à Grenoble est presque anecdotique (45-24), c’est surtout les conséquences de cette victoire qui sont importantes pour les Brivistes. En effet, ce succès, allié à la défaite des Bordelais à Montpellier, permet au CA Brive de croire encore à la 7e place qualificative pour la Champions Cup. Une bataille pour ce strapontin qui sera à son apogée la semaine prochaine puisque ces deux clubs s’affronteront à l’occasion de l’avant-dernière journée du championnat.

L’équipe en baisse : La Rochelle

Certes les Rochelais n’ont plus rien à jouer dans ce championnat. Pour autant, leur performance à Castres a été insipide. Ils repartent du Tarn avec 67 points dans leurs valises. Une performance qui confirme une fois de plus les grosses difficultés des hommes de Patrice Collazo à l’extérieur. La Rochelle n’a pas gagné un match hors de ses bases depuis le début de saison. Seuls Oyonnax et Agen sont dans le même cas.

Un point sur le classement :

Pas beaucoup de mouvement au classement lors de cette 24e journée, mais on commence à y voir plus clair. Après sa victoire, Clermont a quasiment assuré sa première place. Pour la position de dauphin en revanche, l’élu n’est pas encore connu. Au profit de son bonus offensif à Agen, Toulon est repassé devant Montpellier au classement. Le match de la semaine prochaine entre le RCT et le MHR sera donc décisif.

On connaît désormais cinq des six qualifiés pour les phases finales (Clermont, Toulon, Montpellier, Racing 92 et Toulouse). Pour ce qui est de la dernière place qualificative, Castres et l’UBB sont au coude à coude. Les Tarnais semblent avoir l’avantage avec un calendrier plus favorable. Les Bèglais, eux, pourraient même perdre la 7e place au profit de Brive en cas de contre-performance en cette fin de championnat.

Dans le bas du classement, pas de changement pour des équipes qui ont toutes perdu ce week-end.

{{IMGSRC169988606}}
midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?