Les cinq raisons de regarder le Tournoi de Clermont

  • Les cinq raisons de regarder le Tournoi de Clermont
    Les cinq raisons de regarder le Tournoi de Clermont
Publié le

Samedi et dimanche se déroule à Clermont une nouvelle étape du circuit mondial de rugby à VII féminin. Voici pourquoi il ne faut absolument pas rater cet événement.

1- La France joue à domicile

Dernier tournoi pour les joueuses de l’équipe de France avant de mettre le cap sur les Jeux de Rio. Et si c’était à Gabriel-Montpied que les Bleues feraient l’exploit ? La première étape des Women’s Sevens Series organisée en France peut-elle enfin les couronner ? On a le droit de rêver, même si les « stats » incitent à la prudence, puisqu’en quinze tournois mondiaux disputés depuis quatre ans, les Bleues ne sont encore jamais montées sur un podium.

 

2- Le sacre de l’Australie

L'Australie, en lice pour remporter la toute première saison de son histoire, jouera contre la France, les Fidji et l'Irlande dans la Poule C. L'équipe de Tim Walsh a déjà remporté les trois premières étapes du circuit mondial à Dubaï, São Paulo et Atlanta avant de terminer troisième du dernier round au Canada. . Il suffirait aux filles de terminer au minimum à la 6e place pour être sacrées championnes du circuit mondial 

 

3- Il va y avoir du show

Les stars sont de retours ! Kayla McAlister, Kelly Brazier et Huriana Manuel pour la Nouvelle-Zélande. Sharni Williams et Ellia Green reviennent dans le groupe de l'Australie qui affrontera la France. La capitaine Williams avait mené les Australiennes a trois victoires de rang avant de louper le tournoi de Langford.

 

4- Les Bleues dans le vif du sujet

Avec une poule plutôt relevée, la France jouera des matchs de haute intensité dès le début du tournoi. L’Australie, numéro un mondial et grandissime favori à la victoire finale. Les Bleues ne les ont jamais battu. Les Fidji, contre qui les filles de David Courteix, n’ont jamais perdu cette saison, trois matchs, trois victoires. Et l’Irlande, adversaire plutôt facile pour les numéros cinq au classement du World Series.

 

5- Dernière chance de se qualifier

Les neuf meilleures équipes du circuit mondial 2015-2016 seront automatiquement qualifiées pour la saison prochaine et constitueront le noyau dur. Les deux dernières places seront attribuées aux équipes les mieux classées, à l'issue du tournoi féminin de repêchage pour l'une, à l'issue des Jeux Olympiques pour l'autre.

 

Par Philippe Peronne

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?